Un médium face à l’Atlantide et autres civilisations disparues

Y aurait-il eu par le passé des civilisations prestigieuses qui auraient disparu ? Le médium Edgar Cayce rapporte de bien étranges histoires…

« En Atlantide, l’entité habitait parmi ceux qui étaient responsables du stockage des énergies motrices. Celles-ci provenaient des grands cristaux qui concentraient les rayons lumineux afin d’alimenter en énergie certaines formes d’activité, comme le téléguidage des bateaux dans la mer et dans les airs », explique le médium américain Edgar Cayce, lors d’une « lecture » donnée en état d’hypnose profonde. « L’entité », désigne la personne qui est venue le consulter, alors qu’elle était dans une vie antérieure. Ainsi, en se connectant aux « passés » de ses consultants, celui qui est surnommé le plus grand médium de tous les temps, aurait remonté le temps et visité des civilisations perdues.

Voilà une idée surprenante, extravagante même. Cet homme pourtant pieux, d’origine paysanne et avec peu d’éducation, était-il en plein délire ? A vrai dire, Edgar Cayce était certainement celui qui, de tous, était le plus perturbé par ces propres annonces – dont il ne gardait aucun souvenir à l’état éveillé mais qui étaient enregistrées par ses proches. Il essaya pendant des années de contrer l’hypothèse de la réincarnation et les récits inattendus qu’il rapportait lui-même. Petit à petit, il s’y est fait. Toujours est-il que puisque ses dires ne sont pas vérifiables, il convient de les recevoir simplement comme les déclarations d’un médium du début du 20e siècle.

Une somme monumentale de données

« De l’ensemble de ses lectures émergent de grandes fresques historiques : le continent perdu de l’Atlantide et celui de Mû, l’Egypte du XIe millénaire avant JC, les civilisations disparues du Gobi et de l’Indochine, la Perse 8000 ans avant Alexandre, le monde grec de la guerre de Troie, puis de l’époque helléniste, le Moyen-Orient, Rome et l’Egypte au temps du Christ… Pour ne citer que les principales », précise Dorothée Koechlin de Bizemont dans L’univers d’Edgar Cayce. Très vite, ces proches remarquent que non seulement le médium mentionne des civilisations qui n’ont pas officiellement existées, mais qu’il leur donne – tout comme à celles que nous connaissons – des dates extrêmement reculées, qui sont loin de concorder avec la chronologie académique. « Le lecteur sera surpris de constater que Cayce recule dans un temps très ancien certaines civilisations extraordinairement brillantes comme l’Egypte des pyramides ou la Perse de Zoroastre… », souligne Dorothée Koechlin de Bizemont. S’il est intéressant de noter qu’au regard des nouvelles découvertes, nos événements historiques primordiaux sont régulièrement retardés dans l’histoire officielle, il est aussi juste de dire que Cayce bouscule véritablement notre vision de l’évolution des civilisations.

Etait-il en plein délire ?

Après analyse, les spécialistes des archives des 30 000 lectures enregistrées à la fondation Edgar Cayce, s’aperçoivent également que bien que les dires du médium soient déconcertants, tout ce qu’il a raconté de manière éparse et sur plus de vingt ans, est cohérent. Aucun fait ne semble en contredire un autre. « Ces lectures ont été données sur près de vingt années… par un homme endormi ! S’il est déjà difficile de ne pas se contredire d’une année à l’autre, lorsqu’on est éveillé, qui d’entre nous est capable de donner ainsi un cours d’archéologie préhistorique sous hypnose, sans jamais se contredire ? », questionne Dorothée Koechlin de Bizemont. Cependant, si Cayce n’a peut-être pas pu inventé ces histoires de lui-même, il a aussi pu les « piocher » dans un inconscient collectif, nourri des grands archétypes et mythes de l’humanité. Les experts aiment alors rappeler qu’Edgar Cayce a par ailleurs émis – toujours en état d’hypnose – des diagnostics tellement précis, qu’ils ont permis à des milliers de personnes de se guérir. Ils pensent qu’il devait donc bien avoir accès à quelques informations pertinentes et valables sur notre réalité. Ainsi, le médium – qui n’a jamais revendiqué connaitre la vérité – laisse derrière lui une somme monumentale de données dont une partie est attestée, l’autre pas. Qu’a-t-il raconté de si incroyable ?

Atlantide, un mystère

Cayce, qui n’a jamais lu Platon – ce philosophe grec qui raconte l’histoire de l’Atlantide dans deux textes : le Timée et Critias -, commence à évoquer l’Atlantide en 1924. Par la suite, il mentionnera ce « continent perdu » dans 2500 lectures données à 1600 personnes. Sa superficie « aussi grande que l’Europe », aurait été située entre le golfe du Mexique et la Méditerranée, bien que « les océans étaient disposés différemment ». Son histoire se serait étendue sur une période de « quelques 200 000 années légères, comme on les compte aujourd’hui », précise-t-il dans ses lectures. Il y aurait eu trois séries de destructions majeures, séparées par des milliers d’années. Elles auraient tout d’abord scindé la superficie du continent pour former des iles – dont les trois principales étaient Poséida, Aryan et Og. Et le grand cataclysme final, provoqué par la technologie Atlante elle-même, aurait fini par faire disparaitre le tout il y a 12 000 ou 11 000 ans.

Le continent aurait été peuplé par cinq races à la peau blanche, brune, noire, jaune et rouge. Certaines auraient compté des nains et des géants et auraient eu à leur service, des « robots » mi-animaux, mi-humains. Parmi les différents groupes et statuts sociaux, un groupe d’Atlantes auraient été différents du prototype humain. Leurs formes « étaient plutôt de la nature des formes pensées, c’est-à-dire capables de se projeter dans la direction dans laquelle leur développement prenait forme en pensée », indique le médium. Beaucoup d’entre eux étaient dotés de capacités psi – télépathie, clairvoyance. Certains auraient été très avancés spirituellement, mais pas tous. C’est ce qui aurait causé la destruction du continent.

Les lectures décrivent une société technologiquement très avancée

Une technologie surprenante

« Les lectures décrivent une société technologiquement très avancée, mais d’une folle imprudence », rapporte Dorothée Koechlin de Bizemont. Captation de l’énergie solaire, centrales énergétiques autour de « roches à feu ». Utilisation de cristaux, de différents gaz, de l’électricité, peut-être même de l’énergie nucléaire. Construction d’un réseau pour amplifier et diriger l’énergie. Tout cela aurait permis l’élaboration de modes de transport terrestres, nautiques et aériens parfois téléguidés, et l’invention de procédés similaires à la photographie, la télévision et la radio, permettant des communications à distance. Il est même question de « lecture d’inscriptions à travers les murs, de techniques permettant d’échapper à la pesanteur », indique Cayce.

Les Atlantes semblaient également accorder une importance à l’élaboration d’un énorme cristal capable de produire un rayon laser. Toutefois, c’est une mauvaise utilisation de leurs énergies qui aurait provoqué le cataclysme final. « Les Atlantes, apprentis sorciers comme nous, avaient-ils forcé leurs centrales nucléaires, car ils croyaient l’avoir maitrisé complétement ? », questionne Dorothée Koechlin de Bizemont. Certains pressentant l’imminence de la catastrophe, auraient organisé un exil vers l’Amérique centrale, le Pays Basque et l’Egypte, emportant avec eux un savoir que nous aurions progressivement perdu.

Un mythe universel ?

« Selon de nombreux mythes, que l’on trouve sur toute la planète, il y a eu apparition et disparition de continents et, parallèlement, apparition et disparition de civilisations », rapporte Laurence Baranski dans J’ai fait trois fois le tour de la Terre. Nous pouvons compter Aztlan, la cité légendaire des Aztèques, Hawaiki, la terre mythique des premiers néo-zélandais, ou encore Malaysia, un mystérieux continent englouti évoqué par les dravidiens du sud de l’Inde. Plus proche de nous, Aristote évoque l’existence d’une Terra Australis Incognita, située du côté de l’Australie, et Platon bien sûr, celle d’ Atlantide.

Ces récits ont-ils quelques racines dans des faits historiques ? Devrions-nous chercher leurs éventuelles traces ? « C’est tout de même comme cela qu’on a retrouvé la ville mythique de Troie », indique Laurence Baranski. Cette voyageuse et chercheuse est impressionnée par le nombre de vestiges sous-marins qui ont été découverts dans les océans atlantique, pacifique, indien et dans la mer méditerranée. Pyramides, formes circulaires, alignements parfait de pierres existeraient sous le niveau des mers. Ont-ils été édifiés dans des temps très anciens alors que le niveau de l’eau était différent ? Ont-ils été manufacturés de manière sous-marine par des civilisations dotées d’une technologie suffisante ? Dans les deux cas, s’ils sont avérés, ces vestiges posent question. « Bien sûr, très souvent, leur légitimité est contestée. Des « choses » pourtant, ont été trouvées et cela devrait nous amener à nous interroger davantage sur notre version officielle de l’histoire », souligne l’auteure.

Source: http://www.inrees.com/articles/cayce-medium-atlantide-mythes/

Comment contrôler ses rêves

Contrôler ses rêves est l’une des expériences les plus captivantes qu’un être humain puisse avoir. N’avez-vous jamais eu envie de revivre vos rêves les plus insolites, ou tout simplement d’être le roi ou la reine de votre subconscient lorsque vous dormez ? La plupart des rêves se produisent en lien avec ce que vous avez fait récemment lorsque votre cerveau était actif. Et peu importe ce que c’était, votre esprit l’a retenu. Certains de ces éléments se reflètent durant votre sommeil. Voici quelques conseils utiles pour contrôler vos rêves.

Pour y lire les conseils: suivez ce lien: http://fr.wikihow.com/contr%C3%B4ler-ses-r%C3%AAves

 Résultats de recherche d'images pour « image rêve »

La première photo d’une âme?

Une photo partagée sur Facebook le 12 juillet 2016 par Saul Vazquez, un camioneur du Kentucky, a été partagée plus de 15 000 fois. Pourquoi? Prise lors de l’arrivée des secours sur les lieux d’un accident de moto, on y voit une forme blanche flotter au-dessus de la victime.

Les amateurs de phénomènes paranormaux se sont emballés et affirment qu’il s’agit de l’âme de la victime (qui est décédée le soir à l’hôpital). D’autres n’y voient qu’un nuage de fumée. Saul Vazquez quant à lui jure que la photo n’a pas été retouchée.

Votre verdict? Phénomène paranormal ou simple nuage de fumée?

Source: http://www.sympatico.ca/actualites/insolite/premiere-photo-ame-1.1811246

Selon un chercheur de la Nasa, nous sommes déjà dans la Matrice

The Matrix - Caputre d'écran

Quand tu joues aux Sims sur ton PC ou que tu explores Liberty City dans Grand Theft Auto IV sur Playstation, tu éprouves cette étrange impression de déjà-vu? Tu trouves que tout ça ressemble fort à la réalité qui t’entoure? Normal. Notre environnement quotidien est déjà la simulation d’un grand architecte très doué en programmation informatique.

Bienvenue dans la Matrice, Slato. Si tu veux te débrancher, choisis la pilule rouge et lis la suite de l’article. Sinon, retourne à ta vie de Sim!

Cette théorie d’une vie simulée informatiquement par un ingénieur à la puissance de calcul démentielle, et dans laquelle nous sommes tous des personnages qui croient qu’ils sont «réels», est soutenue par Rich Terrile, directeur du Center for Evolutionary Computation and Automated Design du laboratoire Jet propulsion de la Nasa, qui écrit actuellement un livre sur le sujet selon le magazine Vice, qui l’a interviewé. Le scientifique se fonde sur plusieurs éléments d’explication:

1. Techniquement, selon la loi de Moore, qui évalue que tous les deux ans la puissance de calcul des ordinateurs double, les super-ordinateurs de la Nasa pourraient, d’ici une décennie, compacter toute l’expérience d’une vie humaine de 80 ans (en incluant la moindre pensée conçue au cours de cette vie) en seulement un mois. Avec la puissance de calcul qu’auront toutes les Playstation du monde —plus de 100 millions— dans trente ans si elles suivent la loi de Moore, il y aura alors plus de personnes virtuelles qui «vivent» dans ces Playstation que sur Terre. Et si des Playstation peuvent le faire, c’est sans doute un jeu d’enfant pour Dieu.

2. Et là vous répliquez: oui, d’accord, mais la conscience d’être en vie, alors? Selon le magazine:

«Tôt ou tard, nous arriverons à un stade d’avancée technique dans lequel simuler quelques milliards de personnes —et faire en sorte qu’elles croient qu’elles sont des êtres humains conscients et autonomes capables de contrôler leurs destinées— sera aussi facile que d’envoyer à un inconnu une photo de vos parties intimes par téléphone.»

Car même le processus de conscience ne limiterait pas la portée de cette théorie. Ainsi comme l’explique Terrile:

«A moins de croire qu’il y a quelque chose de magique dans la conscience —et je ne le pense pas, je crois que c’est le produit d’une forme très sophistiquée d’architecture à l’intérieur du cerveau humain— alors vous devez conclure que dans une certaine mesure cette conscience peut être simulée par ordinateur, ou en d’autres mots, peut être répliquée.»

 

3. Si ce scientifique croit son hypothèse valable, c’est parce que l’univers suit un certain nombre de règles mathématisables, et donc reproductibles et programmables. «La chose la plus incompréhensible avec l’univers, c’est qu’il est compréhensible», rappelle-t-il en citant Einstein. En physique quantique, certaines particules n’ont pas d’état défini avant que quelqu’un ne les observe: l’une des explications de ce phénomène serait qu’à la manière d’un jeu de simulation dans une ville (comme Grand Theft Auto) le joueur ne voit que ce qu’il a besoin de voir à un moment donné.

De même, les parties qui composent l’univers sont limitées, et donc programmables. Or si c’est mathématiquement possible, la question n’est plus de savoir si on peut le faire, mais si le processus n’est pas déjà en cours…

La presse américaine ne prend pas encore très au sérieux le personnage. Sa théorie est digne de celles que nous avons tous eues au lycée. Vice lui-même estimant que tout étudiant muni d’un bang et d’un DVD de Matrix pourrait développer la même idée. Quant à Rich Terrile, il estime qu’il sera bientôt capable de simuler lui-même un monde d’individus conscients. Quelqu’un pensera-t-il à le débrancher de la Matrice avant qu’il ne soit trop tard?

Source: http://www.slate.fr/lien/61695/nasa-simulation-matrice

La nouvelle lune est à nos portes…comment cela affecte la personne?

lune C’est la pleine Lune : comment ses phases affectent toute forme de vie sur Terre (et pas seulement dans vos horoscopes…)

Atlantico : Les différentes études concernant l’influence de la Lune sur le comportement mettent en exergue deux théories, sans qu’aucun lien concret n’ait été établi jusqu’à présent. Qu’expriment exactement les théories qui sont avancées et sur quoi sont-elles fondées ?

Olivier Sanguy : Nous avons tous entendu parler de ces histoires comme quoi il y avait plus de naissances lors des nuits de pleine Lune. Certains avancent même qu’il pourrait y avoir plus de crimes lors de la pleine Lune ou autour. Le problème est que des études statistiques sérieuses ont été menées et ne montrent pas de chiffres allant dans ce sens. Par exemple en France, une étude de 1985 à 1990 sur les un peu plus de 4,5 millions de naissances de cette période aboutit à une moyenne de 2106 naissances par jour avec un petit plus de 0,14 % les jours de pleine Lune, ce qui n’est statistiquement significatif.

Une autre étude menée en Caroline du Nord aux Etats-Unis de 1997 à 2001 aboutit aux mêmes conclusions. Il en est de même pour d’autres sujets, sauf si la Lune peut avoir une influence réelle et parfaitement expliquée par la science, par exemple les marées. Là, très clairement, la variation du niveau des mers est causée par la géométrie de la position de la Lune et du Soleil par rapport à la Terre. Ceci car la force d’attraction gravitationnelle du Soleil et de la Lune s’exerce sur les masses d’eau liquide importantes (les lacs par exemple sont trop petits pour y constater un effet notable) en les attirant, ce qui cause une élévation du niveau appelée marée.

La Lune influence également d’autres aspects de nos vies, notamment les marées et le développement de certaines espèces. Ainsi, on constate que des animaux comme la chouette, chassent plus activement durant la pleine Lune. Comment expliquer ce processus ? D’autres espèces sont-elles touchées ? Quels en sont les rouages ?

Nous venons de voir le mécanisme des marées. La Lune ensuite a une influence en raison de ces phases et elle éclaire donc la nuit avec plus ou moins d’importance. Bien évidemment, lors de la pleine Lune, tout le monde peut constater que les paysages reçoivent ainsi un « éclairage ». Rappelons que la Lune ne brille pas par elle-même, elle réfléchit la lumière du Soleil. Les spécialistes du comportement des animaux ont noté, et c’est logique, des changements d’attitude en fonction des phases de la Lune. Ainsi, certains rapaces comme la chouette, mettent à profit l’éclairage apporté par la Lune pour chasser de nuit. Leur vision adaptée à la faible luminosité apportée par la Lune leur donne un avantage dont ils profitent pour attaquer leurs proies.

Une autre hypothèse, portée par les planétologues, consiste à voir la Lune comme un moyen de stabiliser l’équilibre terrestre. Concrètement, qu’est-ce que cela veut-dire et comment cela se passe ?

En effet, la Lune est un satellite naturel relativement grand par rapport à sa planète. Son diamètre est de 3.474 km et celui de la Terre de 12.742 km. Dans le système solaire, c’est une proportion assez unique : les lune de Jupiter et Saturne par exemple sont bien plus petites que leur planète. Seule Pluton, qui n’est plus considérée comme une planète à part entière mais comme une planète naine, possède aussi une lune importante en taille par rapport à elle. Pour revenir à la Terre, les planétologues estiment que la Lune stabilise l’orbite de notre planète et notamment l’inclinaison de son axe de rotation qui crée les saisons. Pour certains, sans la Lune, l’axe de rotation de la Terre aurait pu fortement varier sur des période de plusieurs millions d’années et causé une instabilité climatique moins favorable à l’émergence ou au développement du vivant. N’oublions pas non plus que la présence de la Lune a modifié (effet des forces gravitationnelles) la durée du jour, le rallongeant. Ainsi, il y a environ 400 millions d’année, une journée sur Terre durait 22 heures.

  Finalement, est-il possible d’avoir une forme de vie sans Lune ?

Des scientifiques sont adeptes de la théorie dite de la Terre rare. Ils avancent, que si on observe le cumul des conditions nécessaires à l’émergence du vivant sur Terre (bonne distance par rapport à son étoile, atmosphère, eau liquide, stabilité climatique relative sur de longues périodes, etc.), on se rend compte qu’il y a très peu de chance pour que cela se produise ailleurs. Et certains incluent le rôle stabilisateur de la Lune évoqué précédemment comme preuve supplémentaire de l’hypothèse dite Terre rare. Néanmoins, rien ne prouve pour le moment que le vie se serait de toute façon pas apparue sur Terre sans la présence de la Lune. On a récemment découvert une planète de la taille de la Terre qui orbite dans la zone habitable de son étoile (Kepler-186f). On ne peut savoir avec les instruments actuels si cette planète possède une atmosphère. Mais cela montre qu’on trouve de plus en plus d’exoplanètes qui sont à la bonne distance, ni trop près (trop chaud), ni trop loin (trop froid). Donc, étant donné que notre seule galaxie compte 100 milliards d’étoiles, une planète bien placée n’est probablement pas si rare que ça. L’importance de la présence d’une Lune reste à démontrer.

Source: http://www.atlantico.fr/decryptage/c-est-pleine-lune-comment-phases-affectent-toute-forme-vie-terre-et-pas-seulement-dans-vos-horoscopes-olivier-sanguy-1072702.html

Autres articles : C’est la nouvelle lune…il est temps de faire son chèque d’abondance

 

Si votre voiture est en train de couler, voici ce que vous devez faire pour survivre!

survivre

La vie peut basculer et devenir hors de contrôle en un clin d’oeil. Même si vous devriez essayer de rester positif et espérer le meilleur, il est imprudent de ne pas vous tenir informé et préparé au pire. Connaître certains points de pression sur les fenêtres, la différence entre le verre trempé et non trempé peut sauver des vies.

Si vous vous retrouvez enfermé dans une voiture, vous concentrer sur les bords des fenêtres latérales va être votre meilleur pari. Même si votre voiture est plongée sous l’eau, ce sera ce qu’il y a de mieux pour vous en sortir.

Le pare-brise principal est fait pour se fissurer et éclater et les vitres latérales ont été faites pour se briser lors de l’impact en cas de choc sur les côtés. Lorsque vous essayez de briser une fenêtre de voiture, immergée ou non, le milieu de la vitre sera le plus difficile à briser. N’oubliez pas de laisser un objet contondant dans votre véhicule (tournevis, marteau, clé), ces petits objets peuvent être la clé de votre liberté pour survivre .

La plupart des gens ne savent pas que la pression de l’eau peut ajouter jusqu’à 400 kilos de force contre la fenêtre. C’est là que frapper au milieu serait le plus inutile.

Il faut saisir cet objet et viser les coins pour briser la fenêtre, ce qui remplit la voiture d’eau, vous frayant ainsi un passage pour nager et vous mettre en sécurité. Sur la terre, briser une vitre latérale peut également vous aider à vous enfuir rapidement.

Tout est question de timing, donc gardez la tête froide et agissez rapidement. Plus votre voiture descend profond plus il y aura de pression, ce qui rend la fenêtre plus difficile à briser. Il existe des outils spéciaux que vous pouvez acheter qui vous donnent une plus grande chance de réussir. N’oubliez pas de le laisser dans votre accoudoir ou un autre endroit facilement accessible.

 

Source: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/voiture-train-couler-survivre.html

Qu’est-ce qu’un orbe?

 Résultats de recherche d'images pour « orbes »Les orbes sont des sortes de petits cercles blancs ou transparents, apparaissant sur certaines photographies. Les orbes s’apparentent donc à des traces circulaires, de taille plus ou moins petite. Ils sont toujours de couleur blanc pâle ou transparente et se trouvent sur des photos, parfois en très grand nombre. Le plus souvent, les orbes apparaissent sur des photos prisent de nuits à l’aide de flashs et représentant des endroits dit « hantés » tout comme des endroits neutres. Les orbes existent depuis de très nombreuses années mais ce n’est que vers la fin des années 1990 qu’ils furent classées dans le domaine du paranormal. Il semblerait d’ailleurs, que depuis cette époque, le nombre d’orbes a augmenté. Ce qui est étrange c’est que ces orbes apparaissaient également sur les photos argentiques, même si elles sont plus présentent, de nos jours, sur les photos numériques et polaroids.

Les orbes et le paranormal

D’après les personnes croyant aux phénomènes surnaturels, les orbes sont des sortes de fantômes, d’esprits ou d’anges. Certains pensent qu’il s’agit peut-être de boules de plasma tandis que d’autres encore, pensent que les orbes ne sont tout simplement que des OVNI. En effet, leur forme sphérique peut faire penser à un vaisseau (soucoupe volant) extra-terrestre.

Les orbes et le monde réel

Les orbes ont leur explication surnaturelle mais aussi une qui s’avère bien plus rationnelle. En effet, ce phénomène est très connu des photographes et d’après eux, les orbes ne seraient que des artéfacts dus à la réflexion et à la diffraction de la lumière (notamment des flashs) sur de petits objets tels que le pollen, la poussière, les gouttelettes d’eau, la brume, les flocons de neige, les petits insectes, les poils, les fils d’araignée…

Un autre point étrange pourrait contredire l’explication surnaturelle puisque les orbes apparaissent également sur des photographies prises sous l’eau. Sous l’océan il est peu probable que des fantômes ou autres esprits s’y trouvent.

Quelle explication est la bonne ?

L’explication des photographes est très souvent contestée par les adeptes du surnaturel tout simplement parce l’explication n’est pas suffisante. D’après plusieurs personnes, la réflexion de la lumière ne pourrait pas être à l’origine des orbes car pourquoi dans ce cas alors, lorsque deux photos sont prises pratiquement au même moment et surtout dans la même direction, il n’y ait des orbes que sur l’une des deux photos ?

En réalité les croyants et les non-croyants ne se mettront certainement jamais d’accord car les deux explications sont plausibles. Depuis l’émergence d’Internet, de nombreuses personnes réalisent des blogs afin de recenser où et quand apparaissent ces orbes. De leur côté, des scientifiques ne cessent de faire des études pour prouver que ce phénomène vient bien de la réflexion de la lumière.

Source: http://paranormal.press/lexique/orbe/

Les annals Akashiques: Mythes ou réalité?

Les Annales Akashiques sont une empreinte énergétique de toute pensée, action, émotion et expérience qui ait jamais eu lieu dans le temps et l’espace. Les Annales Akashiques peuvent aussi être comprises comme l’empreinte de toutes les expériences de toute vie dans toutes les réalités. Elles sont un dépôt d’information holographique éthérique pour la conscience humaine dans le passé, le présent et les potentiels pour l’avenir. L’énergie qui assemble les Annales Akashiques est l’énergie de l’Amour ! Les connaissances contenues dans les Annales Akashiques sont imprimées sur une substance subtile appelé Akasha, qui représente l’énergie d’Amour qui imprègne et crée tout dans l’Univers.

L’Akasha est disponible partout, tout le temps. Tout le monde peut accéder aux informations des Annales Akashiques à tout moment, et nous le faisons vraiment ! Les éclairs d’intuition et de connaissance qui se produisent tous les jours sont des aperçus de la sagesse divine contenue dans les Annales Akashiques. Tout être dans l’Univers contribue aux Annales Akashiques et peut y accéder. Parce que nous sommes tous créés par l’énergie de l’Amour et relié à elle, notre divin droit de naissance comprend l’accès à la sagesse divine et à la connaissance contenues dans les Annales Akashiques.

Les Annales Akashiques contiennent toutes les possibilités passées, présentes et futures grâce aux vibrations de compassion et de joie. Elles sont comme l’ADN de l’univers. Elles contiennent un recueil de tout ce qui a eu lieu dans le passé, et elles détiennent un ensemble complet d’informations concernant les possibilités pour l’avenir. Chaque âme individuelle a sa propre Annale Akashique unique. Les âmes des groupes, des événements, des organisations et les lieux ont également une Annale Akashique qui leur est propre.

Une façon de comprendre les Annales Akashiques est de les envisager comme un livre qui contient toute l’histoire de votre âme, ainsi que tous les aspects de qui vous êtes maintenant et tous les potentiels pour votre avenir. Ce livre métaphorique est tellement vaste qu’il ne pourrait jamais exister physiquement. Il est donc enregistré sous forme d’énergie dans la vibration de l’Amour qui assemble tout dans l’Univers.

La vérité limpide contenue dans les Annales Akashiques nous concède la liberté de choisir la grâce en toutes choses. Lorsque nous connaissons la vérité, nous pouvons libérer les illusions que nous avons créées et qui nous font croire que nous sommes séparés de Dieu, de l’Esprit, ou de la Source. Les Annales Akashiques sont un des outils les plus puissants disponibles aujourd’hui sur la planète pour nous aider à nous souvenir de notre Unité avec tout être dans l’Univers et à trouver notre pouvoir personnel et collectif pour créer les réalités que nous désirons. 

Source: http://messagesdelanature.ek.la/les-annales-akashiques-p85932

Etes-vous un vampire énergétique?

vampire-énergétique

La Psychologie qui décrit le caractère et les comportements humains prend rarement en compte la dimension “psychique” dans le sens “énergétique” et pourtant bon nombre de relations humaines peuvent être vu sous la forme de transferts d’”énergie” plus ou moins acceptés. Certaines personnes semblent par leur comportement ou leur discours qu’on peut assimiler à des formes subtiles de manipulation, littéralement vider les autres de leur énergies. On peut les considérer comme de véritables “vampires énergétiques”.

Les “vampires” existent: ce sont ces personnes dont le comportement et les propos vous vident de votre énergie vitale. Savoir les reconnaitre est le premier pas pour apprendre à s’en protéger. Nous sommes faits majoritairement d’énergie, sous des formes plus ou moins denses, et nous en brûlons tous les jours. Lorsqu’on ne sait pas faire le plein de façon saine et naturelle, on en vole aux autres. Les humains sont empêtrés dans cette lutte énergétique incessante, et une concurrence inconsciente qui explique bien des conflits, situations, et comportements.

Dans son livre jalon « La Prophétie des Andes », James Redfield décrit quatre mécanismes de vol d’énergie. Ma pratique de thérapeute m’a amenée à vérifier ces mécanismes, et à y trouver des explications dans les concepts de la médecine traditionnelle chinoise :

L’Intimidateur :vole l’énergie en râlant de colère, opprimant, menaçant, imposant, frappant. La peur, en effet, vide le méridien des Reins, siège du stock d’énergie vitale et de l’énergie originelle. L’Intimidateur n’a plus qu’à récupérer cette énergie qui s’échappe violemment et complètement.

L’Interrogateur : vole l’énergie en questionnant à tout propos. Les enfants utilisent inconsciemment cette technique. Les adultes l’utilisent par curiosité excessive, jalousie, pour trouver la faille et mieux rabaisser ou critiquer. Ce mécanisme vide l’élément Terre (méridiens de l’Estomac et de la Rate), siège de la confiance en soi, le méridien de la Vésicule Biliaire (concentration, imagination, réflexion), et le méridien du Maitre du Coeur (interaction avec les autres), car ici les frontières personnelles sont violées.

L’Indifférent :vole l’énergie en se renfermant sur lui-même, laissant l’autre s’épuiser à le questionner et se demander ce qui ne va pas, voire à se sentir coupable. Cette technique vide les méridiens de l’Élément Terre (confiance en soi, anxiété/Rate).

Le Plaintif :vole l’énergie en se plaignant et en racontant ses malheurs à longueur de journée. Tout est noir, et il/elle a besoin de le faire savoir au monde entier pour aller mieux.

Je vous devine entrain de mettre des noms sur ces profils (« Ça c’est exactement mon mari/compagnon ! », « Ah oui, ma mère fait tout le temps ça ! »…)… Très bien ! Sachez reconnaitre les voleurs d’énergie, petits et grands.

Mais à présent, réfléchissez à votre cas personnel ! Vous reconnaissez-vous dans l’une (ou plusieurs) de ces descriptions ? Si oui, il est temps de changer de technique. Les relations avec votre entourage s’en porteront à merveille…

Comment accumuler de l’énergie sans la voler aux autres ?

· Respirer profondément

· Capter l’énergie des plantes (balades en forêt, plantes à la maison)

· Marcher pieds nus dans des lieux naturels, ou sur des matériaux naturels chauds (bois, laine)

· Manger des aliments vivants (fruits, légumes, graines germées, algues)

· Augmenter ses pensées positives

· Faire le tri dans ses relations (éviter les vampires et les manipulateurs)

· Faire de l’exercice (pas forcément du sport, il s’agit juste de se bouger !)

Les champs énergétiques des êtres vivants se mêlent constamment, s’entrecroisent et s’influencent. Faites-vous du bien, et faites du bien aux autres, en vous gorgeant d’énergie, sans la voler !

Source: https://www.facebook.com/notes/reikilibrium/psychologie-comment-reconna%C3%AEtre-les-vampires-energ%C3%A9tiques-/191012987624367/