6 conseils de base importants pour les empathes et les gens très sensibles

très sensibles

Les empathes ne peuvent pas aider à comprendre, donner, ou être plus conscient. C’est tout simplement inné chez eux, même s’ils ne le veulent pas.

Un empathe sera toujours là pour vous, une épaule pour pleurer, un confident, mais c’est aussi incroyablement épuisant pour eux, car ils ont du mal à dire non.

Si vous êtes un empathe et que vous cherchez des moyens de gérer cela, voici quelques conseils pour vous aider à «contrôler» votre don, et ne pas éprouver du ressentiment.

Créer un bouclier

Lorsque vous êtes un empathe, il est important de vous protéger. C’est un exercice que vous devriez faire aussi souvent que possible. Visualisez un bouclier d’énergie autour de votre corps physique, choisir une couleur spécifique peut aider, puis imaginez une couche énergétique protectrice se déplaçant autour de vous. Vous n’essayez pas de vous enfermer dans une boîte, donc gardez votre bouclier souple et ne laissez que ce que vous voulez dedans.

Une fois votre bouclier en place, visualisez que le centre de votre être est une petite lumière. Concentrez-vous sur cette lumière interne, ou ce feu.

Chacun de vos sens. Soyez conscient de vos pensées, sentiments, et émotions. Lorsque vous aurez essayé cela seul, essayez de le pratiquer en présence d’autres personnes. Essayez de ramener votre conscience de votre environnement extérieur à vous, votre flamme, puis revenez. Faites attention à la façon dont chacun se sent.

Conseils pour les empathes et les gens très sensibles :

Du silence

Prenez de nombreuses petites pauses tout au long de la journée, vous avez besoin de cet air frais et d’une bonne marche ainsi que des étirements. Ces pauses contribueront à réduire la stimulation excessive en présence d’autres personnes.

La méditation quotidienne

Plus que quiconque, vous devez rester les pieds sur terre et centré. Pratiquez la méditation.Pour lutter contre la surcharge émotionnelle, agissez vite et méditez pendant quelques minutes. Cela recentre votre énergie pour éviter de ramasser celle des autres.

La purification

Vous purifier est bon, que vous soyez un empathe ou non.
Le fait de vous purifier et de purifier votre maison et même votre lieu de travail régulièrement éliminera l’énergie des autres et leur influence sur vous. Essayez la sauge, le copal, l’oliban, l’encens Nag Champa et Palo Santo.

Dites NON et fixez des limites

Dire non peut être très difficile pour un empathe, mais il est très important de dire non quand quelqu’un vous en demande trop. Vous n’êtes pas obligé de leur expliquer pourquoi, soyez simplement poli et ferme.`

Si vous vous sentez dépassé dans des lieux très fréquentés, manger un repas riche en protéines peut aider, et restez aussi loin de la foule que possible, pas en plein milieu!

Ne vous sentez pas non plus obligé de dire oui à vos amis, si vous n’avez pas envie de sortir, ou si vous voulez partir tôt, ne vous sentez pas mal pour cela.

Cherchez un praticien énergétique

Trouvez quelqu’un avec qui vous vous sentez à l’aise, tous les praticiens énergétiques ont leurs propres compétences et talents uniques, donc vous devez trouver quels sont vos besoins énergétiques particuliers.

Comprenez que vous pouvez avoir besoin de changer de praticien quand vos besoins changent, vous devez apprendre à reconnaître quand vous avez grandi et évolué et quand vous avez besoin d’un changement.

Source pour les empathes et les gens très sensibles : thespiritscience.net

Cette femme met de l’ail sous l’oreiller de son fils tous les soirs. Vous ferez la même quand vous découvrez pourquoi

Comme nous l’avons dit, vous pouvez utiliser cet ingrédient puissant pour prévenir et traiter de nombreux problèmes de santé, tels que les maladies hépatiques, la calvitie, il permet de nettoyer vos artères et purifier le sang, soulager les symptômes du rhume et de la grippe, etc.

Saviez-vous que les Egyptiens mâchaient de l’ail cru, pour ses puissantes propriétés antibiotiques et médicinales.

Vous avez probablement entendu dire que certaines personnes mettent de l’ail sous leur oreiller, vous devriez essayer cette méthode. Il suffit de mettre une gousse d’ail dans votre poche ou sous votre oreiller. Elle vous aidera à dormir et vous aidera à éliminer toute énergie négative autour de vous.

Source: http://www.eddenya.com/sante-et-sciences/7591-cette-femme-met-de-l-ail-sous-l-oreiller-de-son-fils-tous-les-soirs-vous-ferez-la-meme-quand-vous-decouvrez-pourquoi

Selon un chercheur de la Nasa, nous sommes déjà dans la Matrice

The Matrix - Caputre d'écran

Quand tu joues aux Sims sur ton PC ou que tu explores Liberty City dans Grand Theft Auto IV sur Playstation, tu éprouves cette étrange impression de déjà-vu? Tu trouves que tout ça ressemble fort à la réalité qui t’entoure? Normal. Notre environnement quotidien est déjà la simulation d’un grand architecte très doué en programmation informatique.

Bienvenue dans la Matrice, Slato. Si tu veux te débrancher, choisis la pilule rouge et lis la suite de l’article. Sinon, retourne à ta vie de Sim!

Cette théorie d’une vie simulée informatiquement par un ingénieur à la puissance de calcul démentielle, et dans laquelle nous sommes tous des personnages qui croient qu’ils sont «réels», est soutenue par Rich Terrile, directeur du Center for Evolutionary Computation and Automated Design du laboratoire Jet propulsion de la Nasa, qui écrit actuellement un livre sur le sujet selon le magazine Vice, qui l’a interviewé. Le scientifique se fonde sur plusieurs éléments d’explication:

1. Techniquement, selon la loi de Moore, qui évalue que tous les deux ans la puissance de calcul des ordinateurs double, les super-ordinateurs de la Nasa pourraient, d’ici une décennie, compacter toute l’expérience d’une vie humaine de 80 ans (en incluant la moindre pensée conçue au cours de cette vie) en seulement un mois. Avec la puissance de calcul qu’auront toutes les Playstation du monde —plus de 100 millions— dans trente ans si elles suivent la loi de Moore, il y aura alors plus de personnes virtuelles qui «vivent» dans ces Playstation que sur Terre. Et si des Playstation peuvent le faire, c’est sans doute un jeu d’enfant pour Dieu.

2. Et là vous répliquez: oui, d’accord, mais la conscience d’être en vie, alors? Selon le magazine:

«Tôt ou tard, nous arriverons à un stade d’avancée technique dans lequel simuler quelques milliards de personnes —et faire en sorte qu’elles croient qu’elles sont des êtres humains conscients et autonomes capables de contrôler leurs destinées— sera aussi facile que d’envoyer à un inconnu une photo de vos parties intimes par téléphone.»

Car même le processus de conscience ne limiterait pas la portée de cette théorie. Ainsi comme l’explique Terrile:

«A moins de croire qu’il y a quelque chose de magique dans la conscience —et je ne le pense pas, je crois que c’est le produit d’une forme très sophistiquée d’architecture à l’intérieur du cerveau humain— alors vous devez conclure que dans une certaine mesure cette conscience peut être simulée par ordinateur, ou en d’autres mots, peut être répliquée.»

 

3. Si ce scientifique croit son hypothèse valable, c’est parce que l’univers suit un certain nombre de règles mathématisables, et donc reproductibles et programmables. «La chose la plus incompréhensible avec l’univers, c’est qu’il est compréhensible», rappelle-t-il en citant Einstein. En physique quantique, certaines particules n’ont pas d’état défini avant que quelqu’un ne les observe: l’une des explications de ce phénomène serait qu’à la manière d’un jeu de simulation dans une ville (comme Grand Theft Auto) le joueur ne voit que ce qu’il a besoin de voir à un moment donné.

De même, les parties qui composent l’univers sont limitées, et donc programmables. Or si c’est mathématiquement possible, la question n’est plus de savoir si on peut le faire, mais si le processus n’est pas déjà en cours…

La presse américaine ne prend pas encore très au sérieux le personnage. Sa théorie est digne de celles que nous avons tous eues au lycée. Vice lui-même estimant que tout étudiant muni d’un bang et d’un DVD de Matrix pourrait développer la même idée. Quant à Rich Terrile, il estime qu’il sera bientôt capable de simuler lui-même un monde d’individus conscients. Quelqu’un pensera-t-il à le débrancher de la Matrice avant qu’il ne soit trop tard?

Source: http://www.slate.fr/lien/61695/nasa-simulation-matrice

L’impact des réseaux telluriques sur la santé

De  nombreux « phénomènes » géobiologiques traversent nos sous-sols et les espaces dans lesquels nous évoluons. Il peut s’agir de réseaux telluriques, de failles géologiques, de courants d’eau souterrains, de cheminées cosmo-telluriques …

Les réseaux telluriques

Le réseau Peyré

En 1937, le docteur François Peyré signale l’existence de « rayons » dont les croisements sont nocifs et peuvent entrainer des problèmes de santé plus ou moins importants chez les personnes exposées. Cependant les « bandes » ou « murs » sont peu actifs.

Selon le Dr Peyré, la terre est ceinturé d’un quadrillage de « murs »invisibles larges jusqu’à 2 mètres et orientés Nord-Sud/ Est-Ouest, s’élevant à la verticale et formant des mailles carrées de 7 à 8 mètres de côté .

Le réseau global ou Hartmann

Au début des années 1950,  le docteur Ernst Hartmann (originaire d’Allemagne) découvre le réseau qui porte son nom, appelé aussi réseau « global » car il se retrouve sur toute la surface de la Terre.Ce vaste réseau  est semblable à un immense filet d’un quadrillage de dimensions apparemment fixes. Les bandes orientées Nord-Sud/Est-Ouest sont larges de 21cm. Les mailles du réseau forment un rectangle large de 2m dans le sens N-S et long de 2,5m dans le sens E-O. A l’intérieur de ces lignes se trouve une zone dite neutre.

Ce réseau global est dit tellurique car il prend racine dans la Terre et s’élève à la verticale traversant tous les étages d’un immeuble. Il se détecte sur tous les terrains , en plaine, en montagne, sur les plans d’eau ainsi qu’à l’extérieur et à l’intérieur des habitations.Ce réseau interfère avec le champ magnétique terrestre et aussi avec la radioactivité naturelle du sol. Les bandes du réseau sont peu actives alors que les zones de croisement aussi appelées « nœuds »  sont perturbantes pour les organismes qui y sont soumis de façon prolongée. Il est conseillé de ne pas placer son lit ou son fauteuil sur ces nœuds.

Le réseau diagonal ou Curry

Ce réseau a été découvert en 1952 parle Dr Curry. Le quadrillage est formé de bandes de 40 cm orientées Nord-Est/Sud-Ouest et Nord-Ouest/Sud-Est. La distance entre les bandes est variable de 3mà 8m. C’est un réseau universel puisqu’on le retrouve sur toute la surface de la Terre

Lorsqu’une bande du réseau diagonal passe sur un croisement de réseau global, cela rend le croisement très actif et d’autant plus si les croisements des deux réseaux se superposent.

Au cours des dernières années, d’autres réseaux sont apparus, accroissant ainsi le nombre de croisements actifs et générant du coup une importante dégradation de notre environnement.

Quels risques peuvent engendrer les réseaux sur l’organisme?

En général toutes les zones actives sont perturbantes pour l’organisme à la suite d’une exposition prolongée et répétitive. C’est pour cela que les emplacements de lits sont à considérer avec la plus grande attention. Les personnes exposées peuvent souffrir de migraines, fatigue, insomnies, nervosité, maux de dos etc… selon la zone du corps concernée par la perturbation.

source: http://www.lescheminsdelharmonie.net/g%C3%A9obiologie/les-r%C3%A9seaux-tellurique

Les gens intelligents sont plus heureux s’ils voient peu leurs amis

 Moyan Brenn | Happiness via Flickr License by

C’est le résultat d’une étude menée par deux psychologues évolutionnistes.

Deux psychologues évolutionnistes ont découvert que la majorité des gens se disaient plus heureux lorsqu’ils vivaient dans des zones à faible densité de population et lorsqu’ils avaient plus d’interactions sociales avec des amis. Ils sont partis d’un sondage américain mené auprès de 15.000 personnes de 18 à 28 ans.

Mais en regardant les résultats de plus près, ils ont trouvé que cette corrélation était différente pour les gens particulièrement intelligents:

«L’effet de la densité de population sur la satisfaction personnelle était plus de deux fois plus grand chez les individus à QI faible que chez les individus à QI élevé…Et les individus plus intelligents étaient moins satisfaits de leur vie lorsqu’ils voyaient leurs amis plus fréquemment», écrivent Satoshi Kanazawa et Norman Li dans le British Journal of Psychology.

Comme l’explique l’économiste Carol Graham, interviewée par le Washington Post, cette différence tient probablement au fait que les personnes plus intelligentes ont moins tendance à voir leurs amis parce qu’elles se concentrent sur des objectifs professionnels ou artistiques importants.

Mais Kanazawa et Li ont une autre perspective sur ces résultats. Selon leur théorie du bonheur dans la savane («savanna theory of happiness»), nous sommes aujourd’hui des créatures sociales car nos ancêtres vivaient dans la savane en bandes de cent cinquante chasseurs-cueilleurs, et dans un tel contexte, garder contact avec des amis et alliés était nécessaire à la survie.

Leur approche est de dire que «la satisfaction personnelle des individus n’est pas seulement affectée par les conséquences actuelles d’une situation donnée, mais aussi par les conséquences ancestrales d’une situation».

Les personnes plus intelligentes s’adaptent mieux au nouveau contexte de la vie moderne par rapport à la façon dont vivaient nos ancêtres. La densité de population a donc moins d’effet sur eux, et ils réussissent plus facilement à se débarrasser du réseau social de chasseurs-cueilleurs, particulièrement lorsqu’ils ont des buts ambitieux dans la vie. Les deux chercheurs pensent qu’il est utile d’incorporer des perspectives évolutionnistes dans le domaine de l’étude du bien-être.

Source: http://www.slate.fr/story/115629/gens-intelligents-heureux-amis

En se concentrant sur une série de chiffres, vous pouvez vous guérir de la maladie correspondante !

Voici un livre super intéressant pour ceux et celles qui désirent s’auto-guérir par l’utilisation des nombresL'HOMME DES CODES DE GUÉRISON MIRACLE - Grigori Petrovich GRABOVOI

 

Grigori Petrovich Grabovoï est né le 14 novembre 1963 dans le village de BogaRa, Quartier de Kirov, dans la Région de Tchimkent au Kazakhstan. En 1986, il a reçu un diplôme de la faculté de mathématiques appliquées et en mécanique, spécialité mécanique, de l’Université de l’État de Tashkent.

Grabovoï est un académicien de l’Académie Internationale de l’Informatisation. Membre correspondant de l’Académie des Sciences Russes. Conseiller du Service de l’Aviation Fédérale Russe. Auteur de découvertes de champ créatif des informations qui réalisent n’importe quel objet de l’information et informations archivant des modèles en n’importe quel endroit du continuum espace-temps.
Aussi, il a découvert des méthodes de conversion des informations de n’importe quel acte dans la forme géométrique connue; des principes de diagnostic à distance et la régénération de matière dans n’importe quel terme de temps par transformation du temps dans la forme spatiale. On a publiquement reconnu sa capacité unique de clairvoyance, de prédiction et de traitement. Utilisant sa clairvoyance, il résout des problèmes scientifiques, a priori étant conscients d’un résultat.
Des capacités personnelles de téléportation de matière physique à n’importe quelle distance, des centaines guérisons de personnes malades sans sa présence personnelle, ces faits sont certifiés par la médecine traditionnelle et prouvés par la déclaration notariée de personnes guéries.
Il a réalisé des dizaines guérisons de personnes malades de 4ème stade et cela certifié par l’ONU aussi bien que du 4ème stade du SIDA. Utilisant sa clairvoyance, il a examiné à distance des centaines d’avions, la station orbitale « Rf MIR », le vaisseau spatial « Atlantis » alors en grave danger avec conformité absolue de l’examen réel concernant le volume total de tâches aussi bien que de la tâche séparée. Il y a des minutes confirmées et signées par des gérants et des officiers autorisés d’entreprises de l’industrie aérienne et par le Centre Russe de Contrôle des Vols Spatiaux.
Dans des conditions expérimentales, il a fait des travaux sur la matérialisation, la dématérialisation, la téléportation, et ces travaux ont été consignés dans la minute. Il a régénéré de la matière détruite. Tous ses travaux par création sans destructions, ont aspirés à empêcher des catastrophes. Il enseigne la façon de contrôler la matière pour la sauvegarde.

 

Source: http://vraisoufaux.blogspot.ca/p/gregori-grabovoi.html

 

 

 

ALERTE. L’onde gravitationnelle prédite par Einstein détectée pour la 1ère fois

Pour la première fois, une onde gravitationnelle, une « vibration de l’espace-temps » prédite par Albert Einstein, a été détectée ! Un événement majeur, le dénouement de plus d’un siècle d’effort, que la revue Nature devrait annoncer le jeudi 11 février 2016.

Depuis quelques mois déjà le bruit courait sur les réseaux sociaux : l’interféromètre LIGO (Etats-Unis) aurait vu le signal caractéristique d’une onde gravitationnelle. Aujourd’hui la rumeur se confirme, chiffres à l’appui : deux trous noirs, respectivement 29 et 36 fois la masse de notre Soleil, se sont rapprochés, entamant une sorte de danse en spirale avant de rentrer en collision, ce qui a provoqué des vagues à travers l’espace entier, ces fameuses ondes gravitationnelles dont l’existence avait été prédite par Einstein mais qui n’avaient jamais été encore directement détectée. C’est donc cet « objet » physique inédit que les chercheurs de LIGO sont en mesure de présenter au monde entier pour la première fois ! « L’effervescence est à son comble » reconnaît Eric Gourgoulhon, de l’Observatoire de Paris, qui travaille à la modélisation des mouvements de ces astres étonnants que sont les trous noirs « nous attendons impatiemment la publication le 11 février ». Mais la tension est si intense dans le monde des physiciens que quelques jours avant la publication de l’article de référence dans la revue britanniqueNature, c’est la revue américaine Science qui en fait état.

Il a fallu beaucoup d’efforts, parsemés d’essais infructueux pour en arriver là

Ainsi, le monstre final ne rassemblerait que 62 fois la masse de notre étoile, ce qui suppose que l’équivalent de trois masses solaires est parti… non pas en fumée, « mais dans l’énergie des ondes gravitationnelles » précise-t-il. Puisqu’en effet, depuis Einstein, les physiciens savent que masse et énergie sont deux aspects de la même entité et que – dans certaines conditions – l’une peut se convertir en l’autre, selon la plus célèbre équation de la physique à savoir E=mc2, « c » étant la vitesse de la lumière soit 300.000 km/s. Un résultat net et précis comme un cas d’école qui pourrait bien valoir un prix Nobel de Physique dès octobre prochain, comme le suggère dans Science le physicien Clifford Burgess, théoricien de l’Institut Perimeter pour la physique théorique à Waterloo (Canada).

Certes il a fallu beaucoup d’efforts, parsemés d’essais infructueux pour en arriver là. Dès les premières décennies du 20e siècle, la compréhension de l’évolution des étoiles a conduit les astrophysiciens à envisager un stade ultime : certaines se transformeraient en un « trou noir », un astre si dense qu’il ne laisserait échapper ni lumière ni matière passant à sa proximité. Une collision entre deux monstres de ce type – comme à chaque fois qu’une masse serait accélérée quelque part dans l’Univers- ferait vibrer l’espace tout entier – c’est ce qu’avait prédit Einstein. Ces vibrations –appelées ondes gravitationnelles- se propageraient à travers tout l’espace et, sur Terre, moyennant le déploiement des instruments ad hoc elles seraient même détectables. Ce fut le pari des physiciens depuis plus de 50 ans… Une entreprise très difficile : car l’amplitude extrêmement faible de ces vagues oblige à déployer des trésors d’ingéniosités. Deux interféromètres – l’Américain LIGO et le Franco-italien VIRGO, – sont constitués de bras laser de plusieurs kilomètres qui devrait varier de quelques fraction de millionième de milliardième de millimètres… preuve aujourd’hui que cet objectif était au final raisonnable.

Source: http://www.arcturius.org/chroniques/alerte-londe-gravitationnelle-predite-par-einstein-detectee-pour-la-1ere-fois/

Super lune et éclipse le 28 septembre

 

Le 28 septembre prochain, le ciel donnera à voir un événement exceptionnel : une « super Lune de sang ». A cette date, la pleine Lune apparaitra plus grosse que d’habitude et connaitra aussi une éclipse, lui donnant une teinte cuivrée. Si la « super Lune » est déjà un évènement fascinant à contempler, celle du 28 septembre sera encore plus exceptionnelle. Et pour cause, elle sera couplée à un autre phénomène tout aussi fascinant, une éclipse de Lune. Ce double évènement permettra à notre satellite de présenter un visage différent de celui qu’on lui connait : plus large et rougeâtre, d’où le surnom de « super Lune de sang ». Une « super Lune » se forme lorsque notre satellite naturel se trouve en phase de pleine Lune ou de nouvelle Lune et qu’il se rapproche au plus près de la Terre. Lorsqu’elle atteint le périgée de son orbite elliptique (point le plus proche), la Lune est environ 50.000 kilomètres plus proche que lorsqu’elle se trouve à l’apogée (point le plus éloigné). De fait, elle peut apparaître jusqu’à 14% plus grosse et 30% plus brillante que d’ordinaire.

Chaque année, il se produit entre quatre et six super Lunes, d’après ls spécialistes. La dernière remonte d’ailleurs au 29 août dernier et trois autres s’étaient déjà produites en janvier, février et mars 2015. Le phénomène n’est donc pas si rare mais celle qui pourra être observée dans la nuit du 27 au 28 septembre prendra un caractère très spécial. Dans l’ombre de la Terre  L’éclipse de Lune se produit lorsque notre satellite naturel passe dans le cône d’ombre ou de pénombre de la Terre. Le Soleil, notre planète et la Lune se trouvent alors quasiment alignés. La Terre étant intercalée entre les deux autres, elle bloque la lumière solaire qui devrait parvenir au satellite. On parle d’éclipse totale quand 100% du disque est masqué, sinon elle est partielle.

Celle du 28 septembre sera totale. Ce phénomène a pour effet de modifier légèrement l’aspect de la Lune. En cas d’éclipse totale, le disque d’ordinaire d’un blanc lumineux prend une teinte cuivrée ou rougeâtre, plus ou moins prononcée en fonction des conditions. C’est pourquoi elle est appelée « lune rouge » ou « lune de sang ». C’est la seconde fois qu’une éclipse lunaire se produit en 2015 mais celle du 28 septembre est la quatrième d’une tétrade : les trois premières ont eu lieu en avril 2014, octobre 2014 et avril 2015. Après cela, il faudra attendre janvier 2018 pour assister à une autre éclipse lunaire totale.  Comment l’observer ?  Selon les spécialistes, la « super Lune de sang » se produira dans la nuit du 27 au 28 septembre. L’éclipse démarrera à 0H11 GMT (2H11 du matin heure française) et s’achèvera à 5H22 GMT (7H22), avec un maximum atteint à 2H47 GMT (4H47). Au total, le phénomène durera donc pas moins de 5 heures et 10 minutes.

Le phénomène sera visible dans sa totalité dans la majeure partie du monde : en Europe, en Amérique, en Afrique et depuis le Moyen-Orient. Dans le reste du monde, le jour empêchera d’assister à l’éclipse. En France, il faudra se coucher tard ou se lever très tôt pour pouvoir l’observer au vu des horaires. Mais le jeu en vaut la chandelle. Si d’autres éclipses et d’autres super Lunes se produiront au cours des prochaines années, il faudra attendre 2033 pour que les deux phénomènes ne coïncident à nouveau, d’après la NASA. Ne reste plus qu’à espérer que la météo se montre clémente pour cet évènement astronomique exceptionnel. Si ça n’est pas le cas, il sera toujours possible de suivre l’événement en direct sur des sites internet comme Virtual Télescope et SLOOH.

Source: http://www.maxisciences.com/lune/super-lune-et-eclipse-lunaire-un-duo-exceptionnel-a-ne-pas-manquer-le-28-septembre_art35881.html?utm_source=fb&utm_medium=cpc&utm_campaign=audienceofficielle

 

A propos de l’ADN

ADN, le langage de programmation de l’univers

ADN_PowersOfTen

DEPUIS LE DÉBUT, LES GÉNÉTICIENS ONT PROCLAMÉ QUE SEULEMENT 2% DE L’ADN DÉTERMINAIT NOTRE MÉTABOLISME, ET NE COMPRENANT PAS À QUOI POUVAIENT SERVIR LES 98% RESTANTS, ILS ONT DÉCRÉTÉ QU’IL NE SERVAIT À RIEN.

On supposait qu’ils étaient une sorte de rebus de l’évolution, des gênes actifs chez des espèces dont nous descendons mais désactivés chez l’homme. C’est ce qu’on appelait l’ADN « non codant », vite qualifié « d’ADN poubelle » (ou « junk ADN »).

Mais cet ADN non codant est quand même unique à chaque individu (c’est d’ailleurs cet ADN non codant qui est utilisé par les fichiers et tests ADN). Cette unicité est en contradiction avec l’idée de gênes totalement inactifs.

Par ailleurs, l’idée d’un ADN « non codant » est également en contradiction avec le principe d’économie de la nature. Rien n’y est totalement inutile.

Pendant longtemps, ces contradictions n’ont semble-t-il pas effleuré les généticiens officiels. Et leur ignorance de ce à quoi servait 98% de l’ADN ne les a pas empêché de se livrer à des manipulations génétiques multiples en parfaite inconscience des conséquences.

Mais depuis quelques années, les chercheurs ont été de plus en plus nombreux à douter, et en 2003 le Projet ENCODE (ENCyclopaedia Of Dna Elements) a été lancé pour étudier de plus près cet ADN « non codant ».

En fait, il s’avère tout simplement que cet ADN non-codant joue un rôle de régulateur des 2% d’ADN codant, en y activant, renforçant ou inhibant des gênes.

Ainsi, loin d’être un « ADN poubelle », c’est au contraire le superviseur de l’ADN codant.

Pour l’instant, des observations ont mis en évidence cette fonction de régulation, mais ce n’est sans doute qu’un début. Seuls quelques gênes de l’ADN non-codant ont été étudiés pour l’instant. Il y a peut-être d’autres fonctions encore.

L’ADN ex-non codant pourrait aussi être une mémoire, ou encore un instrument de communication qui relierait chaque cellule aux dimensions « informationnelles » de l’univers d’où proviendraient les « sauts de l’évolution » que la théorie de Darwin (autre dogme de la génétique) ne parvient pas à expliquer.

Le plus fou serait que l’ADN non codant renferme un message à l’intention des êtres vivants qui parviendraient à le décoder, ou encore l’équation universelle qui unifierait l’ensemble des lois physiques et biologique

source:http://elishean.fr/aufeminin

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean au Féminin