CE PÈRE VA-T-IL VRAIMENT À L’ENCONTRE DES RÊVES DE SON FILS ?

À l’occasion de la fête des pères, la compagnie d’assurances américaine « American Family Insurance » a réalisé l’an dernier un spot inspirant et brillant de bienveillance. Il s’intéresse à la relation singulière qui unit un père et son fils, et plus largement les parents et leurs enfants. Présentation.

Tous les parents sont tiraillés entre d’un côté, la volonté d’être à l’écoute de leur enfant, de le pousser dans ce qu’il entreprend et de l’encourager à suivre ses rêves, et de l’autre, celle de le protéger, de le prévenir des dangers de la vie et de l’armer pour qu’il puisse s’en défendre.

Mais cette problématique est souvent mal comprise par les enfants pour qui certaines décisions peuvent paraître injustes ou arbitraires. En réalité, selon ce spot, elles ont bien souvent un sens à plus ou moins long terme, puisqu’un père oeuvre toujours pour le bien de son enfant

Dans cette publicité, le petit garçon rêve de devenir danseur de flamenco, mais son père lui offre une tenue de judo. Incompréhensible. Résigné, il apprend le judo et devient un vrai champion !

Ce n’est que dans la dernière séquence que l’on comprend où son père voulait finalement en venir. En le faisant devenir un champion de judo, il lui offre l’assurance qu’il pourra vivre sa passion sans n’être jamais embêté et en ayant confiance en lui.

C’était sa manière à lui de trouver l’équilibre entre pousser son fils à accomplir son rêve et le protéger des déconvenues que sa passion pourrait lui causer.

Un message fort et touchant pour tous les papas qui cherchent cet équilibre et pour tous les enfants qui ne les comprennent pas…!

Neurologues sonnent l’alarme! Toutes les femmes doivent suivre ce conseil …

Résultats de recherche d'images pour « image cerveau femme neurologue »

Combien de temps devrions-nous dormir exactement ? Comment les femmes diffèrent-elles des hommes en question de repos ?

 Mesdames, préparez-vous pour le lit! La complexité du fonctionnement du cerveau féminin nécessite de repos supplémentaire. Dzhim Horn, Professeur à l’ Université de Loughborough en Angleterre, dit: « Le manque de sommeil des femmes est fortement associée à des niveaux élevés de stress psychologique, ainsi qu’avec un sens important de l’ insécurité, la dépression et la colère. Chez les hommes, il n’y a pas de connexion » .

Dormir 8 heures ?

Les huit heures habituelles de sommeil par nuit est pas pour tout le monde – pour la plupart des gens, sept heures est tout à fait suffisant. Néanmoins, le professeur Horne a rappelé que le cerveau féminin « est différent de celui des hommes, structure plus complexe, de sorte que son besoin de sommeil un peu plus » . Pourquoi le cerveau des femmes travaille-t-il autant ?

Les femmes sont plus susceptibles d’effectuer des tâches multiples de façon simultanée et utilisent plusieurs zones de leur cerveau en urgence. Elles ont donc besoin de plus de sommeil. Et on recommanderait plutôt de dormir 10 heures et demi.

Source: http://www.topsante.org/bien-etre/2687-combien-de-temps-devrions-nous-dormir-exactement

La vérité sur votre thyroïde et les huiles essentielles

La plupart des gens ne prêtent pas beaucoup d’attention à cette glande jusqu’à ce qu’il y ait un problème. La production d’hormones thyroïdes peut être déséquilibrée.

Travailler avec votre professionnel de la santé, vous pouvez envisager les avantages des huiles essentielles ainsi que des traitements médicaux modernes.

L’encens est distillé à la vapeur à partir de la résine recueillie dans les boswellia d’Oman. Il stimule la glande pinéale, de l’hypothalamus et de l’hypophyse peut être obtenu avec de l’huile essentielle d’encens.

Le bois de santal est distillé à la vapeur du bois des santalum de l’Inde. Il stimule la glande pinéale, de l’hypothalamus et de l’hypophyse.

Le Géranium est distillé à la vapeur des feuilles de la plante de pelargonium, originaire de Chine. L’huile essentielle de géranium est favorable à l’hormone / glandulaire, et la glande surrénale.

Le clou de girofle est fabriqué à partir de la distillation à la vapeur des bourgeons originaire de Madagascar. L’huile essentielle de clou de girofle est incroyablement favorable à la thyroïde.

La citronnelle est distillée à la vapeur des feuilles de citronnelle de l’Inde. Stimulez votre thyroïde avec de l’huile essentielle de girofle avec l’ajout d’huile essentielle.

Le romarin est distillé à la vapeur des feuilles du romarin originaires du Maroc. Le romarin stimule les glandes et la fonction cérébrale tout en offrant un soutien, en particulier pour les surrénales.

La myrrhe est distillée à la vapeur à partir de la résine recueillie des arbres en Ethiopie. Cette huile essentielle est très bénéfique pour la santé globale de la thyroïde et le soutien du système immunitaire.

Le basilic est distillé à la vapeur à partir des feuilles de basilic. Le basilic se révèle être favorable aux glandes surrénales, du pancréas, de la parathyroïde, de la glande pinéale et de l’hypophyse.

Voici quelques-uns de nos moyens d’utiliser des huiles essentielles pour la santé de la thyroïde:

1- Frottez une goutte d’huile essentielle de myrrhe (mélangé avec de l’huile de coco) sur la zone de la thyroïde chaque jour.

2- Frottez une goutte d’huile essentielle de basilic sur les glandes surrénales chaque matin.

3- Faire un mélange et l’utiliser quotidiennement sur la plante de vos pieds:

– 20 gouttes d’encens

– 20 gouttes de myrrhe

– 20 gouttes de citronnelle

– 20 gouttes de basilic

Source: http://eddenya.com/question-reponse/9785-la-verite-sur-votre-thyroide-et-les-huiles-essentielles-ce-qu-aucun-endocrinologue-ne-vous-dira

Vous désirez avoir de bonnes huiles essentiels?  Utilisez les produits Melaleuca….une gamme de produits biologiques, naturels , etc. Rendez-vous sur ma page: https://www.melaleuca.com/About

Je n’en peux plus du trouble d’opposition

opposition

LE trouble d’opposition… ce trouble associé au TDAH, véritable calvaire pour les parents.  Je sais ce que c’est… j’ai un fils qui nous le rappelle chaque jour… ce formidable trouble qui nous fait sentir incompétent comme parent, incapable puis impuissant… les 3 « i » quoi!  Le trouble d’opposition qui marche main dans la main avec son ami la provocation… qui se tiraille sans cesse avec son autre ami l’anxiété.  Ami, plus ami, ami, plus ami.  Cette relation malsaine qui provoque des colères, des larmes puis beaucoup d’incompréhension (tient, un autre i).

Quand j’ai du mal avec fiston, je me tourne vers le spécialiste, Dr Benoît Hammarenger. Ça tombe bien, il a justement écrit sur le sujet en mars dernier dans la revue Naître et Grandir.

C’est quoi exactement?

D’abord, avant de conclure à un TOP (Trouble d’Opposition avec Provocation), il faut comprendre que les enfants sont tous en quête d’autonomie durant leur développement. Le TOP touche à peine 3 à 5% des enfants. Le TOP se caractérise en gros par une désobéissance quasi constante.

« L’enfant avec un trouble d’opposition peut réagir : de façon passive en ne répondant tout simplement pas; agressivement en se mettant en colère, en criant et en frappant; en provoquant ses parents pour avoir de l’attention ou obtenir ce qu’il veut ».

Comment on sait si c’est bien le TOP?

Le Dr Hammarenger identifie les signes suivants :

  1. Refuser systématiquement de se plier à vos demandes ou à celles d’une autre figure d’autorité (lire: surtout les parents);
  2. Tenir tête constamment et se moquer des conséquences ou des punitions (Absolument!! Puis le regretter ensuite);
  3. Réagir par des crises de larmes importantes (souvent quand il/elle réalise que la conséquence/punition est appliquée);
  4. Réagir avec une certaine violence (lance ou brise des objets, crache, etc.);
  5. Provoquer souvent. Par exemple, utiliser des gros mots pour vous faire réagir ou briser volontairement une règle pour provoquer votre réaction et votre colère (c’est probablement ce qui challenge le plus, se faire chercher constamment);
  6. Chercher à se venger en vous faisant payer ce que vous lui avez imposé et qui lui déplaît (une notion qui est mal compris… ça-ne-sert-à-rien-de-te-venger);
  7. Faire des crises qui augmentent en fréquence et en intensité (ici c’est le matin et je vous jure que ça bousille ma journée);
  8. Présenter des comportements opposants au-delà de la période normale de 3 à 4 ans. Après l’âge de 5 ans, s’opposer toujours avec autant d’ardeur (il a 10 ans et c’est toujours constant).

Même si ça fait maintenant 2 ans que nous savons que fiston a un TOP, que nous avons été en psychoéducation pendant un an pour aller chercher des outils, le TOP est comme une vague, elle revient… alors on remet tout en place, un système d’émulation, on ajuste notre autorité, nos interventions…

Comment s’en sortir?

Même si vous savez déjà ce qu’il faut faire pour vous sortir du cercle infernal de la confrontation, il est parfois bon de se les rappeler.  Voici donc des pistes d’intervention proposées dans l’article :

  • Tentez de trouver la cause du comportement de votre enfant. A-t-il vécu des choses difficiles récemment?
  • Renforcez le lien positif entre vous et votre enfant. Pour ce faire, assurez-vous de réserver des moments à votre horaire pour les consacrer juste à votre enfant. Ce sera l’occasion de jouer avec lui, de lui raconter une histoire, de l’écouter. Il sentira alors qu’il est important pour vous et cela renforcera son lien d’attachement. Ce n’est pas toujours chose simple, surtout quand l’enfant provoque, se venge et confronte sans cesse…
  • Faites de la discipline positive. Plus vous dites non, plus votre enfant le dira aussi. L’idée n’est pas de dire oui à tout, mais de nommer les limites positivement. Ainsi, s’il vous demande quelque chose, vous pourriez répondre : « Oui, mais quand tu auras pris ta pilule et brossé tes dents. » Et ça, ce n’est pas chose faites, croyez-moi!
  • Évitez l’argumentation. Plus vous répétez et prolongez vos explications, plus votre enfant aura l’occasion de s’opposer à vos demandes et plus la situation risque de s’empirer. Vous pouvez appliquer la règle du 1, 2, 3. Expliquez à votre enfant que vous compterez tout haut jusqu’à trois et que s’il n’a pas écouté, il devra assumer la conséquence que vous aurez préalablement déterminée.
  • Gardez le contrôle. N’attendez pas de perdre patience avant de formuler votre demande. Votre enfant fait une crise? Laissez-le en lieu sûr et sortez de la pièce. Laissez-le se calmer tout seul et arrêtez d’interagir avec lui quelques instants.  Difficile… très difficile.
  • Privilégiez le renforcement positif. Soulignez ses bons coups, encouragez-le souvent et dites-lui combien vous êtes fier de lui. De même, n’hésitez pas à donner de l’attention à votre enfant quand tout va bien. Lorsqu’il s’amuse tranquillement, dites-lui combien vous êtes content de lui. Et même quand on le fait constamment, on dirait qu’il est insatiable… que même s’il a été un champion et qu’on lui dit, ce n’est toujours pas assez.
  • Préparez un tableau de motivation. Ciblez 3 ou 4 comportements concrets à améliorer que vous récompenserez. Offrez-lui un privilège non matériel comme des minutes pour se coucher un peu plus tard, une période de jeu particulière avec vous, etc. Je vous propose d’ailleurs mon système des points bleus.

Je ne pensais pas dire une telle chose, mais le TDAH est vraiment de la petite bière comparativement au trouble d’opposition.  C’est de loin le trouble le plus difficile pour nous à la maison. Et ça ne touche pas juste nous comme figure d’autorité, ça touche aussi la fratrie qui souffre d’être elle aussi confrontée et baignée au coeur de confrontations. Ce que je retiens des recommandations, c’est de passer du temps positif avec l’enfant.  De lui accorder de l’attention, à condition qu’elle soit positive. Nous travaillons fort en ce sens, mais nous sommes aussi humains et on ne peut malheureusement tout contrôler et être parfaits.  S’agit maintenant de ne pas s’épuiser et d’arriver à garder la tête hors de l’eau.

Source : Naître et grandir (mars 2015)

Des scientifiques découvrent comment supprimer vos émotions négatives liées à certains souvenirs

Lorsque l’on se remémore des souvenirs, ceux-ci sont très souvent associés à des émotions. C’est le cas par exemple de votre premier jour à l’école ou de votre mariage. Mais dans le cas où les sentiments seraient moins positifs, des chercheurs ont trouvé le moyen de les retirer de votre mémoire.

Depuis quelque temps déjà, les scientifiques savent que les associations émotionnelles, ou valences, sont malléables.

Les thérapeutes utilisent souvent cette propriété de la mémoire pour traiter des patients atteints de stress post-traumatique, entre autres. Pourtant, les mécanismes nerveux qui déclenchent ces combinaisons souvenir/émotion sont longtemps restés mystérieux.

Aujourd’hui, une étude de l’Institut technologique du Massachusetts révèle quels sont les circuits neurologiques les plus actifs dans cette association entre mémoire et émotions.

Par ailleurs, les neurologues ont démontré qu’ils pouvaient annuler la valence d’un souvenir en activant certaines cellules du cerveau.

Deux régions du cerveau sont connues pour êtres déterminantes dans la formation de nouveaux souvenirs : l’hippocampe et l’amygdale.

L’hippocampe s’occupe de l’apparition des souvenirs, de leur organisation et leur classement. L’amygdale est impliquée dans le traitement émotionnel de ceux-ci.

Pourtant, jusqu’à maintenant, les chercheurs ne savaient pas à quel endroit du circuit neuronal les valences se liaient aux souvenirs. Ils ont donc utilisé une technique appelée optogénétique pour manipuler l’activité des neurones. A l’aide d’une protéine photosensible, ils ont repéré les cellules utiles, aussi bien dans l’hippocampe que l’amygdale. Ces neurones sont en fait celles qui sont activées lorsque l’ont vit une expérience gratifiante ou que l’on ressent la peur.

L’équipe a ensuite placé des souris dans une zone composée de deux pièces et ont observé quel endroit elle préféraient. Puis ils ont allumé une lumière bleue pour stimuler les neurones des souris afin de leur faire ressentir de la peur à chaque fois qu’elles entraient dans leur zone favorite. Elles ont donc rapidement évité cet endroit pour se rendre dans l’autre, ce qui suggère que le souvenir de la peur était bien présent en elles.

La même expérience a été menée en faisant éprouver le sentiment de gratitude aux rongeurs, en activant cette sensation lorsqu’ils allaient dans la pièce qu’ils aimaient le moins en théorie. Logiquement, les souris ont commencé à s’y rendre plus fréquemment, ce qui démontre qu’elles se souvenaient de cette sensation agréable.

Plus tard, les scientifiques ont tenté de supprimer la valence d’un souvenir en mettant les souris dans la situation inverse. Lorsqu’ils ont placé ces animaux dans la boîte à deux pièces, ceux qui à la base étaient conditionnés par la peur et évitaient la pièce en question recommencèrent à préférer cet endroit, suggérant que la valence a été inversée. Cela a également fonctionné pour les souris qui avaient été récompensées, et par conséquent soumises à de la peur ensuite.

Toute cette étude met en avant le fait que les valences sont encodées dans un circuit qui connecte le gyrus denté (une partie de l’hippocampe) avec l’amygdale. Les chercheurs sont actuellement en train de travailler sur une solution qui pourrait soigner efficacement la dépression.

Nous sommes ravis d’apprendre qu’une technique permettant de supprimer les émotions négatives voie le jour. Nous félicitions les chercheurs qui ont découvert cette méthode.

Espérons que dans un avenir proche, cela aboutisse à des traitements efficaces contre les phobies, la dépression ou le stress post-traumatique. Toutefois, certains à la rédaction seraient très inquiets de se faire influencer l’esprit de la sorte. Est-ce que vous laisseriez des médecins manipuler votre cerveau pour enlever vos plus terribles souvenirs ?

Source: http://www.elishean-aufeminin.com/des-scientifiques-decouvrent-comment-supprimer-vos-emotions-negatives-liees-a-certains-souvenirs/

 

STIMULER L’ÉNERGIE ET ÉQUILIBRER LES ÉMOTIONS

Faites cet exercice de 5 minutes avec vos mains pour stimuler l’énergie et équilibrer les émotions

Le Jin Shin Jyutsu est un art très ancien d’origine Japonaise qui utilise le toucher pour harmoniser l’énergie du corps. Vous pouvez l’effectuer sur vous-même pour aider à équilibrer votre énergie et vos émotions en stimulant les méridiens de vos mains.

La technique est simple, et on peut la faire n’importe où :

* Chaque doigt est connecté à différents organes et émotions/attitudes.Consultez la liste ci-dessous pour savoir sur quelle zone vous voulez vous concentrer ou pour équilibrer tout le corps.
* Tenez le doigt relié à l’émotion que vous voulez calmer, ou l’organe que vous voulez guérir pendant 3-5 minutes tout en respirant profondément.
* Si vous voulez une harmonisation totale du corps, vous pouvez le faire avec tous les doigts de chaque main.

Dans une étude réalisée sur des patients du Markey Cancer Center, ils ont ressenti des effets positifs, dont une réduction du stress et des nausées après chacune de leurs sessions. De nombreux patients qui avaient du mal à se reposer ont également déclaré qu’ils mettaient beaucoup moins de temps à s’endormir quand ils tenaient leur pouce.

C’est peut-être pour cette raison que les bébés ont tendance à trouver un confort en suçant leur pouce ou que les gens font un doigt d’honneur pour montrer leur colère ?

Stimuler l’énergie et équilibrer les émotions :

Le pouce

* Émotions/Attitudes : inquiétude, dépression, anxiété
* Organes: estomac, rate
* Symptômes physiques : maux d’estomac, maux de tête, problèmes de peau, nervosité

Index

* Émotions/Attitudes : peur, confusion mentale, frustration
* Organes: reins, vessie
* Symptômes physiques : problèmes digestifs, inconfort au niveau du poignet, du coude, du haut du bras, douleurs musculaires et au dos, problèmes de dents/ gencives, et dépendances

Majeur

* Émotions/Attitudes : colère, irritabilité, indécision
* Organes: foie, vésicule biliaire
* Symptômes physiques : problèmes de vue, fatigue, migraines, céphalées frontales, crampes menstruelles, problèmes de circulation

Annulaire

* Émotions/Attitudes : tristesse, peur du rejet, chagrin, négativité
* Organes: poumons, gros intestin
* Symptômes physiques : problèmes digestifs, problèmes respiratoires (asthme), bourdonnements dans les oreilles, sérieux problèmes de peau

Auriculaire

* Émotions/Attitudes : surmenage, faible estime de soi, insécurité, jugement, nervosité
* Organes : cœur, intestin grêle
* Symptômes physiques : problèmes osseux ou nerveux, problèmes cardiaques, pression artérielle, maux de gorge, ballonnements

Source: http://patetnina.fr/stimuler-lenergie-et-equilibrer-les-emotions/

Un psychologue de Harvard révèle que le TDAH n’existe pas vraiment

tdah-2

Jerome Kagan n’est pas seulement un professeur titulaire à l’une des universités les plus prestigieuses du monde, il est également considéré comme l’ un des meilleurs psychologues au monde. En fait, ses collègues universitaires ont classé Kagan comme le 22 ème psychologue le plus éminent du 20 e siècle. Ce classement a classé cet excellent professeur devant Carl Jung (Oui – CE Carl Jung), qui a été classé 23 e .

Donc, si quelqu’un a gagné le droit de critiquer l’un des troubles mentaux les plus diagnostiqués aujourd’hui, c’est Jérôme Kagan. Et il le fait.

Selon Kagan , le TDAH n’est pas une vraie pathologie. C’est vrai, il pense que le trouble de déficit de l’attention / hyperactivité est un canular complet. Inutile de dire que la déclaration de Kagan a ébouriffé beaucoup de plumes. Les psychologues et les autres professionnels de la santé sont passés à l’offensive, en essayant de discréditer les déclarations de Kagan.

« … (le trouble de déficit de l’attention) est une invention. Chaque enfant qui ne réussit pas à l’école est envoyé voir un pédiatre, et le pédiatre dit « C’est le TDAH, voici de la Ritaline ». En fait, 90 % de ces 5,4 millions d’enfants n’ont pas un métabolisme anormal de la dopamine. Le problème, c’est que si le médicament est disponible pour les médecins, ils feront le diagnostic correspondant ».- Jerome Kagan, psychologue et professeur à l’ Université de Harvard.

MAIS, QUAND VOUS ÊTES CONSIDÉRÉ COMME UN PSYCHOLOGUE PLUS INFLUENT QUE CARL JUNG ET IVAN PAVLOV, IL EST TRÈS DIFFICILE DE VOUS DISCRÉDITER.

Donc, que se cache t-il derrière cette histoire?

Le problème de l’argent

Kagan est cinglant dans sa critique de l’industrie pharmaceutique. Selon Kagan, il y a trop d’argent qui circule de la vente de médicaments d’ordonnance et cela crée un certain nombre de problèmes.

Tout d’ abord, les médecins peuvent bénéficier financièrement de la promotion et de la prescription de certains médicaments. Bien sûr, cela peut inciter les professionnels médicaux à diagnostiquer davantage de maladies pour gagner un revenu supplémentaire. Certains médecins gagnent plusieurs centaines de milliers de dollars juste en travaillant avec l’industrie pharmaceutique. Selon Kagan – et la plupart – c’est à la fois une pratique immorale et corruptrice.

Deuxièmement, les compagnies pharmaceutiques ont une influence considérable sur le processus politique. « Big Pharma » dépense des milliards de dollars chaque année auprès des politiciens pour obtenir ce qu’ils veulent. Selon Kagan, cela contribue aux influences corruptrices au sein de Washington DC et ailleurs.

Le problème du mauvais diagnostic et des sur-diagnostics

Selon Kagan, «Si vous faites des entrevues avec des enfants et des adolescents âgés de12 à 19, alors 40 pour cent peuvent être classés comme anxieux ou déprimés. Mais si vous regardez de plus près et que vous vous demandez combien d’entre eux sont sérieusement affaiblis par cela, le nombre se réduit à 8 pour cent.  »

Kagan utilise la dépression comme un exemple ici, mais il dit que les erreurs de diagnostic – et donc le sur-diagnostic – se produisent à travers toute une gamme de problèmes de santé mentale. En termes simples, tous ceux qui affichent un symptôme ou un comportement n’ont pas de problème de santé mentale. Surtout les enfants, qui sont un « peu » sujets à l’imprévisibilité. Le mauvais diagnostic conduit au sur-diagnostic, selon Kegan. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), «environ 11% des enfants 4-17 ans (6,4 millions) ont été diagnostiqués avec le trouble de déficit de l’attention à partir de 2011. »

Kagan fait aussi le point que la plupart des enfants atteints de TDAH tombent dans une catégorie: « Qui est diagnostiqué avec le trouble de déficit de l’attention ? Les enfants qui ne sont pas bons à l’école. Cela ne se produit jamais avec les enfants qui réussissent bien à l’école.  Et si on faisait du tutorat à la place de l’enseignement?  »

La réponse

Selon l’estimation de Kagan, un certain nombre de grands problèmes existent dans l’ensemble du démon de la psychologie. Alors qu’il est très critique concernant le sur-diagnostic du TDAH , et pour une bonne raison, les problèmes dont parle Kagan couvrent l’ensemble du domaine de la santé mentale. Et il n’y a pas de réponses simples à cela.

Mais Kagan est catégorique, les professionnels de la santé mentale doivent changer leur approche pour diagnostiquer le TDAH, la dépression, l’ anxiété et d’ autres troubles.La réponse? Les psychiatres et les autres professionnels de la santé mentale doivent commencer à faire des diagnostics similaires à la plupart des autres médecins: . En examinant les causes, et pas seulement les symptômes. Encore une fois, surtout avec les enfants, qui souvent n’ont pas une grande capacité (ou le désir) de s’expliquer pleinement.

Bien sûr il ne dit pas que cela sera facile. En fait, lorsqu’il est confronté à la critique récente qu’il laisse entendre que les maladies mentales sont une invention de Big Pharma et d’autres, Kagan passe à l’offensive:

« Il y a des malades mentales qui ont besoin d’aide. Une personne qui achète deux voitures en une seule journée et qui est incapable de sortir du lit le lendemain a un trouble bipolaire … Il y a des gens qui, soit pour des raisons prénatales ou héréditaires, ont de sérieuses faiblesses dans leur système nerveux central qui les prédisposent à la schizophrénie, la maladie bipolaire, l’anxiété sociale ou les troubles obsessionnels compulsifs. Nous devons distinguer ces gens … « 

En d’autres termes, les responsables de l’administration de médicaments qui altèrent le cerveau des enfants ont besoin de chercher un peu plus profond. Cela ne semble pas être une proposition déraisonnable.

Source: http://sain-et-naturel.com/psychologue-harvard-tdah.html?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=facebook&utm_source=socialnetwork

Appel urgent à un moratoire sur la vaccination contre les VPH

Les campagnes de vaccination actuelles sont telles que ni les jeunes ni les parents ne peuvent donner de consentement éclairé.

Depuis 2008, le ministère québécois de la Santé finance des campagnes de vaccination contre les infections par les virus du papillome humain (VPH). Dès la 4e année du primaire, les jeunes Québécoises reçoivent gratuitement ce vaccin. Compte tenu des études en cours (dont la nôtre) et des événements actuels à l’échelle de la planète, nous croyons qu’il faut de toute urgence cesser d’administrer ce vaccin. Voici les raisons qui motivent notre demande d’un moratoire.

Une vaccination sans consentement éclairé : les campagnes de vaccination actuelles sont telles que ni les jeunes ni les parents ne peuvent donner de consentement éclairé puisqu’ils ne sont pas mis au courant des véritables bénéfices (s’ils existent) et des effets indésirables possibles du vaccin Gardasil©, énumérés par la compagnie Merck Frosst elle-même : anémie hémolytique auto-immune, purpura, embolie pulmonaire, pancréatite, asthénie, maladies auto-immunes, réactions d’hypersensibilité, réactions anaphylactiques, bronchospasmes, urticaire, arthralgie, myalgie, thrombose veineuse, encéphalomyélite aiguë, vertiges, syndrome de Guillain-Barré, maladies des motoneurones, paralysie, convulsions, syncopes, pseudo-épilepsie, myélite, mort.

Des effets indésirables : il n’existe pas de recherche longitudinale fiable sur l’innocuité du vaccin anti-VPH, mais les effets secondaires graves semblent présents pour un pourcentage non négligeable de jeunes filles vaccinées (par exemple, au Japon, 3200 pour 100 000 filles/année). Des articles scientifiques et des rapports sur les dangers du vaccin sont apparus un peu partout dans le monde à la suite d’un nombre disproportionné de problèmes graves. Aux États-Unis, le système gouvernemental qui permet de rapporter les effets indésirables des vaccins (VAERS) a répertorié, en date de juillet 2015, plus de 40 000 cas de filles et de femmes gravement affectées après avoir reçu le vaccin anti-VPH (dont 232 morts, plus de 1300 qui sont restées handicapées et près de 8000 qui n’ont pas récupéré). Le Danemark a récemment ouvert cinq Centres régionaux d’évaluation des effets indésirables sérieux liés au vaccin anti-VPH (1200 jeunes filles se sont déjà inscrites), tandis qu’au Japon, en Israël et en Italie, la recommandation pour le vaccin anti-VPH a été retirée.

Un système de pharmacovigilance déficient : au Québec et au Canada, lorsque des jeunes filles ont été gravement affectées par le vaccin anti-VPH, le système de pharmacovigilance a été déficient. Notre étude en cours (subventionnée par les Instituts de recherche en santé du Canada) fait état de parents qui, à la suite du décès ou des graves problèmes de santé de leur fille, n’ont eu aucune écoute de la part des professionnels de la santé, tous convaincus de l’innocuité du vaccin et donc refusant de rapporter les effets indésirables.

Ces trois raisons à elles seules devraient suffire pour convaincre notre ministère de la santé de l’urgence d’un moratoire. Mais il y a plus.

Une fausse priorité en santé publique : à l’aide d’un battage publicitaire, Merck Frosst a convaincu les professionnels de la santé et le public que le cancer du col de l’utérus constituait une priorité alors qu’il n’est pas dans la liste des 50 causes les plus importantes de décès chez les femmes au Québec (Statistique Canada, 2015), ou des 10 premières dans le monde (OMS, 2011). Grâce au dépistage à l’aide du test Pap, l’incidence du cancer du col de l’utérus et la mortalité due à ce cancer sont clairement en recul en Occident, y compris au Canada où seulement 1,6 femme pour 100 000/année décède de ce cancer (Statistique Canada, 2015) ;

Un mécanisme méconnu : le cancer du col de l’utérus prend de 20 à 40 ans pour se développer. Il existe plus de 100 types de VPH et 12 types ont été recensés comme étant à « haut risque » puisqu’ils sont associés au cancer du col de l’utérus. Cependant, la très grande majorité des filles et des femmes qui ont des VPH à haut risque ne développent pas de cancer puisque ces VPH ne peuvent pas, à eux seuls, causer le cancer. D’ailleurs, dans 90 % des cas, les VPH disparaissent naturellement du corps dans les deux ans qui suivent l’infection.

Une efficacité vaccinale non prouvée : puisque le cancer du col de l’utérus prend des décennies à se développer, il n’y a pas encore d’étude sur l’efficacité du vaccin. Jusqu’à maintenant, on a plutôt examiné l’impact du vaccin sur l’incidence des lésions précancéreuses. Or, selon ces études, le vaccin Gardasil n’est pas efficace pour réduire l’incidence globale des lésions précancéreuses du col de l’utérus. Pire, des essais cliniques indiquent que lorsque les variantes 16 et 18 des VPH sont déjà installées chez les filles ou les femmes, la vaccination au Gardasil pourrait augmenter leur risque d’avoir des lésions précancéreuses.

Un marketing frauduleux : l’approbation accélérée du Gardasil est le résultat du marketing frauduleux de la compagnie Merck Frosst qui a créé de toutes pièces un marché pour son vaccin, présenté comme étant « anticancer », en engendrant la peur d’une crise en santé publique.

Une approbation précipitée : le vaccin Gardasil a reçu une approbation précipitée de Santé Canada puisqu’il a été approuvé avant que ne soient terminées les études sur l’innocuité et l’efficacité du vaccin.

Partout sur la planète, les jeunes filles vaccinées sont les protagonistes au coeur d’un drame dont seules les compagnies pharmaceutiques ont le secret. À tout le moins, notre ministre de la santé devrait imposer un moratoire pour que des recherches indépendantes soient entreprises au sujet d’un vaccin soupçonné d’entraîner des effets secondaires extrêmement sérieux. Les recherches actuelles ne sont pas indépendantes ou encore utilisent des critères de temps (trop court) ou de symptômes (trop restreints) qui ne permettent pas de détecter la majorité des jeunes filles aux prises avec de sérieux effets indésirables.

Source: http://www.ledevoir.com/societe/sante/451710/vaccination-contre-les-vph-appel-urgent-a-un-moratoire

Comment soulager l’anxiété en 10 minutes en brûlant une feuille de laurier

Comment soulager l’anxiété en 10 minutes en brûlant une feuille delaurier

Pour lutter contre les troubles anxieux, beaucoup de gens se tournent vers les médicaments anti-anxiété. Cependant, même les médecins admettent que ce n’est pas une solution à long terme car ces médicaments provoquent de nombreux effets secondaires et risques pour la santé.

Heureusement, les feuilles de laurier se sont révélées être un remède naturel efficace pour l’anxiété qui ne présente aucun effet secondaire nocif.

L’anxiété et les médicaments

Tout le monde a connu l’anxiété à un moment donné dans sa vie. Certains l’éprouvent plus que d’autres, et chaque individu est affecté différemment.Quand quelqu’un a un trouble anxieux, cela peut causer une telle détresse que cela affecte sa capacité à vivre une vie normale.

Quand les gens souffrant de troubles anxieux éprouvent plus de détresse et de panique, cela se finit souvent en une crise d’angoisse. Les crises d’angoisse se caractérisent par un immense sentiment de peur ou de terreur, et beaucoup de gens ont déclaré avoir l’impression de faire une crise cardiaque . D’autres symptômes d’une crise d’anxiété comprennent des picotements ou un engourdissement des doigts, des douleurs thoraciques, des sueurs, des difficultés respiratoires et un rythme cardiaque rapide.
Les crises d’angoisse peuvent être causées par un trouble d’anxiété sociale, des phobies spécifiques, un trouble panique ou un trouble d’anxiété généralisée.

Le trouble d’anxiété sociale  est une phobie qui se caractérise par une conscience de soi écrasante lors de situations sociales communes. L’inquiétude provient généralement de la peur d’être jugé par des amis ou des pairs, ou de se comporter d’une manière qui provoquerait de l’ embarras devant les autres.

Les phobies spécifiques  sont des peurs intenses d’objets spécifiques, de situations ou de certains animaux. Les phobies spécifiques communes incluent la peur de l’ avion, la peur des chiens, la peur des hôpitaux et bien d’autres.

Le trouble d’anxiété générale  est le sentiment constant d’inquiétude excessive et la tension , même s’il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

Le trouble panique  st généralement caractérisé par un sentiment de terreur intense qui frappe sans prévenir et qui n’a généralement aucune cause spécifique.

Pour essayer de lutter contre les symptômes invalidants de l’anxiété, de nombreuses personnes se tournent vers les médicaments pharmaceutiques pour aider à se calmer et à faire face à la vie quotidienne. Cependant, ces médicaments provoquent de nombreux effets secondaires désagréables et nuisibles qui peuvent en fait aggraver les symptômes de l’anxiété d’une personne au lieu de la soigner.

Les effets secondaires courants comprennent:

  • Somnolence / manque d’énergie
  • Réflexes lents / maladresse
  • Confusion et désorientation
  • Dépression
  • Perte de mémoire
  • Vision floue

Certains des effets paradoxaux des médicaments anti-anxiété comprennent:

  • Manie
  • Hostilité et rage
  • Comportement agressif ou impulsif
  • Hallucinations

En plus d’être gravement préjudiciables et d’aggraver les symptômes de l’anxiété, beaucoup de ces médicaments sont également très addictifs, ce qui signifie que si l’on veut arrêter de les prendre, il y aura également des symptômes de sevrage. L’inefficacité et le danger de ces médicaments souligne la nécessité de remèdes naturels pour l’anxiété.

POURQUOI UTILISER LA FEUILLE DE LAURIER?

Les feuilles de lauriers sont utilisées depuis des siècles dans la médecine et à des fins culinaires.Des recherches récentes ont montré que les composés trouvés dans l’inhalation de feuilles de laurier ont des effets apaisants qui sont en mesure de réduire les symptômes d’anxiété.

Les propriétés apaisantes du laurier proviennent d’un composé naturellement présent que l’on appelle linalol. Une étude a révélé que les rats qui ont inhalé du linalol au cours des séances d’aromathérapie ont montré une amélioration des interactions sociales, et une diminution des comportements agressifs.

Voici un moyen de soulager l’anxiété naturellement chez vous :

Commencez par chauffer un morceau de charbon de bois et placez-le dans un petit bol résistant au feu. Puis brûlez cinq à dix feuilles de laurier et mettez-les dans le bol. Quittez la pièce pendant cinq à dix minutes, puis revenez-y.

Vous devriez commencer à ressentir un soulagement de l’anxiété après avoir passé dix à quinze minutes dans la pièce. Faites-nous savoir si cela a soulagé votre anxiété dans la section commentaires.

Les feuilles de lauriers sont utilisées depuis des siècles dans la médecine et à des fins culinaires.Des recherches récentes ont montré que les composés trouvés dans l’inhalation de feuilles de laurier ont des effets apaisants qui sont en mesure de réduire les symptômes d’anxiété.

Les propriétés apaisantes du laurier proviennent d’un composé naturellement présent que l’on appelle linalol. Une étude a révélé que les rats qui ont inhalé du linalol au cours des séances d’aromathérapie ont montré une amélioration des interactions sociales, et une diminution des comportements agressifs.

Voici un moyen de soulager l’anxiété naturellement chez vous :

Commencez par chauffer un morceau de charbon de bois et placez-le dans un petit bol résistant au feu. Puis brûlez cinq à dix feuilles de laurier et mettez-les dans le bol. Quittez la pièce pendant cinq à dix minutes, puis revenez-y.

Vous devriez commencer à ressentir un soulagement de l’anxiété après avoir passé dix à quinze minutes dans la pièce. Faites-nous savoir si cela a soulagé votre anxiété dans la section commentaires.

Source: http://sain-et-naturel.com/soulager-anxiete-feuille-laurier.html

Pourquoi doit-on être ancré?

« Tel un arbre qui puise sa force dans la terre nourricière pour atteindre le ciel, c’est en s’enracinant que l’être humain s’élève. »

Résultats de recherche d'images pour « image ancrage »

En quoi l’ancrage et le centrage permettent-ils de rayonner sa Lumière Intérieure ?

L’ancrage et le centrage sont très importants, car ils permettent d’être dans l’ici et Maintenant.

Être présent à chaque seconde de sa vie, et vivre chaque seconde intensément dans l’instant présent.

C’est être présent totalement à soi et aux autres.

Beaucoup de personnes vivent dans le passé ou se projettent dans le futur sans vivre l’instant présent. Le futur se crée dans l’Ici et Maintenant.

Pour moi, il me semble important de vivre et d’appliquer ce qui permet notre rayonnement intérieur au quotidien et pas uniquement lors de stages, séminaires ou autres.

Être ancré cela veut dire quoi ?

Être ancré c’est tout d’abord accepter notre corps physique, notre incarnation, s’AIMER totalement dans ce corps physique avec nos qualités et nos défauts.

C’est être à la fois relié au Ciel et à la Terre, tous les deux en harmonie.

C’est aussi une aide pour pouvoir supporter les énergies environnantes ou même intégrer les « Nouvelles Energies » qui arrivent depuis un bon moment à présent.

Il arrive souvent d’entendre «J’ai l’impression de planer !!! » et bien énergétiquement cela veut dire que son corps énergétique plane au dessus du sol. Dans ce cas là, on n’est pas ancré et cela peut même être dangereux, si par exemple on prend la voiture !!!

Également avant tout travail énergétique de quelque sorte que ce soit, il faut vous ancrer et éviter de « partir » sans connexion avec la Terre Mère.

Plus on est ancré, plus on s’élève, c’est une vérité si simple et si vraie mais on a trop tendance à l’oublier.

Sinon on est coupé du réel, on plane dans d’autres sphères, et on oublie que l’on est incarné dans ce corps ICI et Maintenant. C’est lui le temple de notre Être Intérieur. On a choisit cette incarnation dans ce corps.

Un beau  symbole d’ancrage est l’arbre, par exemple, qui est toujours là, majestueux malgré les tempêtes.

Ses racines sont profondément ancrées dans le sol et il n’est pas perturbé par toutes les intempéries.

Source: https://www.facebook.com/notes/c%C3%A9line-alvarez/exercices-dancrage-en-quoi-lancrage-et-le-centrage-permettent-ils-de-rayonner-sa/541013292582882/