6 conseils de base importants pour les empathes et les gens très sensibles

très sensibles

Les empathes ne peuvent pas aider à comprendre, donner, ou être plus conscient. C’est tout simplement inné chez eux, même s’ils ne le veulent pas.

Un empathe sera toujours là pour vous, une épaule pour pleurer, un confident, mais c’est aussi incroyablement épuisant pour eux, car ils ont du mal à dire non.

Si vous êtes un empathe et que vous cherchez des moyens de gérer cela, voici quelques conseils pour vous aider à «contrôler» votre don, et ne pas éprouver du ressentiment.

Créer un bouclier

Lorsque vous êtes un empathe, il est important de vous protéger. C’est un exercice que vous devriez faire aussi souvent que possible. Visualisez un bouclier d’énergie autour de votre corps physique, choisir une couleur spécifique peut aider, puis imaginez une couche énergétique protectrice se déplaçant autour de vous. Vous n’essayez pas de vous enfermer dans une boîte, donc gardez votre bouclier souple et ne laissez que ce que vous voulez dedans.

Une fois votre bouclier en place, visualisez que le centre de votre être est une petite lumière. Concentrez-vous sur cette lumière interne, ou ce feu.

Chacun de vos sens. Soyez conscient de vos pensées, sentiments, et émotions. Lorsque vous aurez essayé cela seul, essayez de le pratiquer en présence d’autres personnes. Essayez de ramener votre conscience de votre environnement extérieur à vous, votre flamme, puis revenez. Faites attention à la façon dont chacun se sent.

Conseils pour les empathes et les gens très sensibles :

Du silence

Prenez de nombreuses petites pauses tout au long de la journée, vous avez besoin de cet air frais et d’une bonne marche ainsi que des étirements. Ces pauses contribueront à réduire la stimulation excessive en présence d’autres personnes.

La méditation quotidienne

Plus que quiconque, vous devez rester les pieds sur terre et centré. Pratiquez la méditation.Pour lutter contre la surcharge émotionnelle, agissez vite et méditez pendant quelques minutes. Cela recentre votre énergie pour éviter de ramasser celle des autres.

La purification

Vous purifier est bon, que vous soyez un empathe ou non.
Le fait de vous purifier et de purifier votre maison et même votre lieu de travail régulièrement éliminera l’énergie des autres et leur influence sur vous. Essayez la sauge, le copal, l’oliban, l’encens Nag Champa et Palo Santo.

Dites NON et fixez des limites

Dire non peut être très difficile pour un empathe, mais il est très important de dire non quand quelqu’un vous en demande trop. Vous n’êtes pas obligé de leur expliquer pourquoi, soyez simplement poli et ferme.`

Si vous vous sentez dépassé dans des lieux très fréquentés, manger un repas riche en protéines peut aider, et restez aussi loin de la foule que possible, pas en plein milieu!

Ne vous sentez pas non plus obligé de dire oui à vos amis, si vous n’avez pas envie de sortir, ou si vous voulez partir tôt, ne vous sentez pas mal pour cela.

Cherchez un praticien énergétique

Trouvez quelqu’un avec qui vous vous sentez à l’aise, tous les praticiens énergétiques ont leurs propres compétences et talents uniques, donc vous devez trouver quels sont vos besoins énergétiques particuliers.

Comprenez que vous pouvez avoir besoin de changer de praticien quand vos besoins changent, vous devez apprendre à reconnaître quand vous avez grandi et évolué et quand vous avez besoin d’un changement.

Source pour les empathes et les gens très sensibles : thespiritscience.net

Vous décongeliez la viande de la mauvaise manière toute votre vie : les scientifiques vous montrent la méthode la plus facile pour décongeler vos aliments

Pour conserver nos aliments et préserver leur qualité le temps de les consommer, la plupart des gens ont recours à la congélation, une méthode qui permet de conserver les saveurs et la valeur nutritive. Mais au moment de la décongélation, certaines personnes ne savent plus comment s’y prendre : faut-il laisser les aliments à l’air libre, ou les placer au réfrigérateur ? Un petit tour au micro-onde est-il sans danger pour la santé ? Dans cet article, nous allons vous montrer la méthode la plus saine pour décongeler votre viande et vos aliments, pour éviter toute perte de saveur !

L’avantage de la congélation consiste en sa capacité à refroidir progressivement les aliments avant de les congeler, ce qui ralentit le processus de dégradation et préserve ainsi la texture, la couleur et la valeur nutritionnelle de l’aliment conservé. Cependant, il existe certains aliments qui ne supportent pas la congélation, tels que les légumes verts à feuilles, les œufs, les champignons, etc.

Règles de congélation :

Pour réussir votre congélation, il est important de veiller au respect de quelques règles, dont voici les principales :

  • Congeler les aliments le plus rapidement possible, sauf s’ils sont cuisinés et encore chauds. Dans ce cas, il est recommandé de les laisser refroidir avant de les congeler.
  • Emballer les aliments dans des sacs de congélation afin d’éviter la prolifération des bactéries et les mauvaises odeurs dans votre congélateur.
  • Ne jamais recongeler un aliment décongelé, car cela brise la chaîne du froid et les bactéries reprennent leur activité. Donc, si vous le consommez par la suite, vous faites le plein de bactéries, ce qui risque de conduire à une intoxication alimentaire.
  • Notez sur chaque aliment la date à laquelle vous l’avez congelé pour mieux respecter la durée de congélation.

La meilleure méthode de décongélation :

Pour décongeler des aliments tout en conservant leur valeur nutritionnelle et leur saveur, il est important de le faire progressivement, sans pour autant les laisser à l’air libre.

Certaines personnes font donc sortir leurs aliments, et surtout la viande, longtemps à l’avance ou même la veille de leur préparation et les placent dans le réfrigérateur pour les décongeler. Il est vrai que cette technique permet une décongélation progressive qui inhibe la prolifération des bactéries, mais elle nécessite une durée assez longue, ce qui n’est pas toujours possible.

Dans d’autres cas, le micro-ondes est pour certains la méthode la plus efficace et la plus rapide. Or la température de celui-ci n’est pas toujours facile à régler, surtout s’il n’a pas de programme spécial décongélation, ce qui fait que les aliments peuvent être trop chauds d’un côté, avec un aspect cuit, alors qu’ils sont encore durs et froids de l’autre. De plus, à cause des effets négatifs du micro-ondes sur la santé, il est vivement recommandé de ne pas l’utiliser.

La meilleure façon et la plus rapide serait donc de plonger l’aliment congelé et emballé dans une bassine d’eau froide, en veillant à ce qu’il y soit entièrement immergé et à changer l’eau chaque 30 minutes ou dès qu’elle commence à tiédir. Favorisant l’échange thermique mieux que l’air, l’eau froide permettra donc de décongeler l’aliment de manière uniforme, et sa température froide empêchera la prolifération des bactéries. Ainsi, votre aliment sera décongelé en peu de temps, tout en étant sain et savoureux.

Source: http://m.santeplusmag.com/#!/decongeliez-viande-de-mauvaise-maniere-toute-vie-scientifiques-montrent-methode-plus-facile-decongeler-vos-aliments/

L’extraordinaire cerveau émotionnel des personnes hypersensibles

personnes-hypersensibles

Le merveilleux cerveau émotionnel des personnes hypersensibles

Il est parfois difficile de s’adapter à ce monde trop bruyant, à ce monde empli d’égoïsmes et d’autres doubles intentions.

Les sens des personnes hypersensibles sont une faiblesse, mais aussi une chance. Elles peuvent percevoir ce que les autres ne perçoivent pas, et le faire si intensément que le monde leur présente alors un éventail de réalités qui échappent aux autres.

A quoi l’hypersensibilité est-elle due ? 

Est-ce génétique ?

Pourquoi les personnes hypersensibles souffrent-elles plus que les autres ?

Pourquoi pour elles, l’amour est-il si intense, mais aussi si douloureux ?

Pourquoi apprécient-elles tant la solitude, pourquoi ressentent-elles une si profonde incompréhension depuis leur plus jeune âge ?

En 2014, des chercheurs de l’Université de Stony Brook (New-York) ont mené à bien un étude intéressante, au cours de laquelle ils ont essayé d’expliquer les particularités que présente le cerveau d’une personne hypersensible, ainsi que les différences qui existent entre les personnes hypersensibles et celles qui ne le sont pas, ou du moins, celles qui n’ont pas cette ouverture émotionnelle si caractéristique de l’hypersensibilité.

Les résultats de cette étude, composée de six enquêtes, sont très intéressants, et ont été publiés dans la revue Brain and Behavior. Lisez la suite de cet article pour les découvrir ! Nous sommes certains que vous allez être surpris.

Le cerveau émotionnel des personnes hypersensibles

On estime que presque 20% des personnes présentent les caractéristiques basiques de l’hypersensibilité. Souvent, ces personnes-là passent la majeure de partie de leur vie sans savoir qu’elles appartiennent à ce petit groupe de privilégiés.

D’une certaine façon, elles ont toujours vécu en portant des «lunettes invisibles» qui leur faisaient voir le monde différemment, avec un coeur plus ouvert, mais aussi plus vulnérable.

PAS

L’étude menée à bien par les chercheurs de l’Université de Stony Brook a révélé que les personnes hypersensibles disposent d’un cerveau émotionnel doté d’une grandeempathie. Ils sont pleinement orientés vers la «sociabilité» et l’union avec leurs semblables.

En d’autres termes, ces chercheurs ont prouvé que les processus cérébraux des personnes hypersensibles se traduisent par une surexcitation dans les zones neuronales relatives aux émotions et à l’interaction.

Elles sont capables de déchiffrer et de deviner les sentiments des personnes qu’elles ont en face d’elles. Mais, dans le même temps, elles ont à gérer un problème très simple…

Les autres ne font pas preuve de la même empathie. Il y a donc un déséquilibre évident entre la sensibilité des personnes hypersensibles, et celles des personnes qui ne le sont pas. «Elles se considèrent comme étant différentes».

Pour arriver à toutes ces conclusions, les chercheurs ont réalisé une batterie de tests basés sur les résonances magnétiques, ou encore sur l’étude des processus cérébraux que présentent des personnes diagnostiquées comme hypersensibles, en comparaison avec ceux des personnes qui ne le sont pas.

On a donc exposé ces personnes à différents stimuli, afin d’observer l’activité biochimique qui s’opère dans les différentes structures cérébrales.

Les résultats ont été très concluants, et plus particulièrement à deux niveaux :

Les neurones miroirs

Vous avez forcément déjà entendu parlé des neurones miroirs. Ils remplissent une fonction sociale, étant surtout présents chez les humains et chez les primates.

Situés dans le cortex frontal inférieur du cerveau et très proches de la zone du langage, les neurones miroirs sont plus particulièrement liés à l’empathie et à notre capacité à capter, traiter, et interpréter les émotions des autres.

Chez les personnes hypersensibles, leur activité est continue et très marquante depuis l’enfance.

L’insula

L’insula est une petite structure cérébrale logée très profondément dans notre cerveau. Située dans le cortex insulaire, elle est liée au système limbique, une structure basique dans nos émotions qui nous apporte cette vision plus subjective et plus intime de la réalité.

De fait, les chercheurs de Stony Brook surnomment l’insula «le siège de la conscience», puisqu’elle réunit la majeure partie de nos pensées, intuitions, sentiments et autres perceptions de tout ce que l’on peut vivre.

Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que cette structure «magique» est plus active chez les personnes hypersensibles que chez les personnes qui ne le sont pas.

Cette étude montre également qu’en plus d’être réceptives aux stimuli visuels liés aux visages humains et aux émotions, les gens hypersensibles présentent aussi un seuil plus bas en réaction à de nombreux stimuli physiques, tels que les lumières intenses ou les sons forts.

Cela active chez elles les structures cérébrales relatives à la douleur…ce qui est très curieux.

Les personnes hypersensibles ont une façon de ressentir et de comprendre le monde qui passe par un système neurosensoriel plus pointu, plus fin. Ce n’est pas ce qu’elles ont, mais c’est ce qu’elles sont.

Au cours de leur vie, elles doivent apprendre à composer avec leurs fortes émotions ainsi qu’avec ce don merveilleux, car la souffrance, ce n’est pas un passage obligé, mais une option qu’il ne vaut pas la peine de retenir.

Source de l’article nospensees.com

– See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/cerveau-personnes-hypersensibles.html#sthash.YZPrnHgf.dpuf

Tout le monde ignorait cette vieille femme. Voyez ce qui se passe quand elle commence à jouer. EXTRAORDINAIRE!

Cette femme se prénomme Natalie et est elle à l’aube de ses 80 ans. Elle a pour habitude de s’installer avec son piano électrique près de la rue sur un trottoir et jouer de son instrument préféré. Pour ainsi recueillir quelques sous qui la fera vivre pour le reste de la semaine. Au premier regard il est difficile de croire qu’elle pourrait bien jouer, car ses doigts, tellement croches, semblent cacher de l’arthrite inflammatoire….

Elle s’installe donc avec son piano et les passants semblent totalement l’ignoré jusqu’au moment où elle pose ses doigts vieux et meurtris sur le clavier. Filmée par son fils elle offre toute une performance elle est vraiment incroyable. C’est à peine imaginable que cette personne de 80 ans avec de l’arthrite puisse jouer de la sorte.

Je vous invite donc à écouter sa performance digne d’un grand concert. Les artistes de la rue sont aussi bons et même meilleurs que ceux qui font des millions de dollars par année..

Source: http://buzzclip.ca/tout-le-monde-ignorait-cette-vieille-femme-voyez-ce-qui-se-passe-quand-elle-commence-a-jour-extraordinaire/

Vous n’êtes pas gras! Votre estomac est gonflé et voici comment s’en débarrasser!

gonflé« « 

« Il n’y a rien d’attrayant à propos d’un ventre gonflé qui ressemble à un énorme ballon qui est sur le point d’exploser, sans parler de tous les gaz et de l’inconfort. Les ballonnements sont  fréquents après les repas lourds, mais pour certaines personnes, ils font partie intégrante de leur vie quotidienne.

Qu’est-ce qui fait que votre ventre gonfle?

1. Consommation d’eau insuffisante

La déshydratation est une cause majeure de nombreux problèmes de santé. Une consommation excessive de café et d’alcool contribue aussi au problème. C’était quand la dernière fois que vous avez bu 6 à 8 verres d’eau pendant la journée?

Lorsque le corps manque d’eau, il utilise les liquides de ses tissus, ce qui signifie que les ballonnements peuvent apparaître à la suite de rétention d’eau. Alors, essayez de boire plus d’eau.

2. Constipation

La constipation est un problème plutôt désagréable, et il indique que vous avez besoin de plus d’aliments riches en fibres. Les gaz qui restent piégés derrière les fèces ne vont pas rester immobiles pendant une longue période, vous savez.

Augmentez les fibres progressivement, sinon cela empirera le problème. Mangez plus de bonnes salades. Faites-vous plaisir avec les smoothies et les baies. Ca a l’air délicieux, non?

3. Stress chronique

Croyez-le ou non, le stress peut provoquer des ballonnements. Lorsque vous êtes stressé, votre système digestif ne parvient pas à remplir sa fonction correctement. Vos ballonnements peuvent être causés par la constipation et les maux d’estomac. Alors, essayez de vous libérer des émotions négatives, et vous allez résoudre votre problème pour de bon.

4. Manger trop vite

Les aliments partiellement mâchés sont digérés lentement, et vous êtes ballonné. C’est aussi simple que ça. Alors, prenez de petites bouchées et mâchez bien.

5. Glucides

Une consommation excessive de glucides peut contribuer à votre ventre ballonné. Envisagez de manger des aliments à faible teneur en glucides, et diminuez fortement votre consommation de sucre et d’alcool. Mangez plus de fruits et de légumes frais.

Sources:
www.fhfn.org
supertastyrecipes.com

LE CHIEN VA FAIRE SES ADIEUX AU GARÇON “SANS VIE”. PUIS, MÊME LES DOCTEURS FONDENT EN LARMES.

 

La vie de Caleb Howard a complètement basculé alors qu’il n’avait que 6 ans.

Le pauvre garçon a été victime d’un grave accident de la route dans lequel il a perdu sa mère et sa soeur.

En plus d’avoir une jambe cassée et un grave traumatisme crânien, Caleb Howard était dans un état très critique.

Les docteurs craignaient bien qu’il ne survive pas.

Puis, un jour, le père de Caleb a décidé d’amener le chien de la famille à l’hôpital.

Dès l’arrivée du chien, l’état de Caleb s’est mystérieusement amélioré!

Caleb a commencé à montrer des signes vitaux, puis Caleb a pu recommencer à marcher!

8 ans plus tard, Caleb est un garçon bien en santé, mais sans l’aide de son chien, peut-être qu’il ne serait même plus de ce monde.

Source: http://www.tropcute.com/videos/le-chien-va-faire-ses-adieux-au-garcon-sans-vie-puis-meme-les-docteurs-fondent-en-larmes