Noyade: votre enfant est-il à risque?

child-hat-in-pool-(2).jpg
Trouver son enfant inconscient dans l’eau est l’un des pires cauchemars des parents. Malheureusement, les noyades demeurent l’une des principales causes de décès accidentel chez les enfants de 1 à 4 ans au pays. Une noyade peut survenir très rapidement dans une petite quantité d’eau; il est cependant possible de l’éviter.

Que les enfants jouent sur la terrasse de la piscine, près d’un lac, d’une rivière ou d’un ruisseau, à la plage ou dans une baignoire, l’absence de surveillance d’un adulte est en cause dans la plupart des noyades impliquant de jeunes enfants. La Croix-Rouge recommande une surveillance active en tout temps lorsque des enfants sont à proximité de l’eau : 19 % des décès liés à l’eau sont causés par des chutes accidentelles, ce qui prouve que les risques ne sont pas limités à la natation ou à la navigation de plaisance.

Certaines mesures permettent de réduire les risques pour les enfants, notamment en s’assurant de :

  •  Sécuriser les piscines résidentielles par des barrières efficaces
  • Vider les piscines portables lorsqu’elles ne sont pas utilisées
  • Porter des vestes de flottaison individuelles (VFI) bien ajustées en tout temps lors de la navigation de plaisance
  • Apprendre à nager et savoir quoi faire en cas d’urgence
  • Enseigner aux enfants de ne pas aller dans l’eau sans surveillance

N’oubliez pas que la noyade est une mort silencieuse. Le bruit ne vous alertera pas du drame en cours.

Au cours des dernières semaines, nous avons entendu parler de noyades dites secondaires ou « sèches » dans les médias anglophones lorsqu’une blogueuse a failli perdre son enfant à la suite d’une quasi-noyade. Voici quelques signes avant-coureurs d’une noyade secondaire :

  • L’essoufflement ou un changement dans la respiration
  • Une coloration anormale de la peau (pâle ou moite)
  • Des frissons

Plus près de nous, on se souvient de l’histoire troublante de Jonathan un père de trois enfants qui a été sauvé de justesse après avoir sauté dans un lac sans son gilet de sauvetage pour secourir son fils. Son témoignage nous rappelle l’importance de porter un VFI en tout temps lorsque nous sommes sur l’eau.

Consultez nos conseils et ressources pour vous aider à garder tout le monde en sécurité cet été.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :