La nouvelle lune est à nos portes…comment cela affecte la personne?

lune C’est la pleine Lune : comment ses phases affectent toute forme de vie sur Terre (et pas seulement dans vos horoscopes…)

Atlantico : Les différentes études concernant l’influence de la Lune sur le comportement mettent en exergue deux théories, sans qu’aucun lien concret n’ait été établi jusqu’à présent. Qu’expriment exactement les théories qui sont avancées et sur quoi sont-elles fondées ?

Olivier Sanguy : Nous avons tous entendu parler de ces histoires comme quoi il y avait plus de naissances lors des nuits de pleine Lune. Certains avancent même qu’il pourrait y avoir plus de crimes lors de la pleine Lune ou autour. Le problème est que des études statistiques sérieuses ont été menées et ne montrent pas de chiffres allant dans ce sens. Par exemple en France, une étude de 1985 à 1990 sur les un peu plus de 4,5 millions de naissances de cette période aboutit à une moyenne de 2106 naissances par jour avec un petit plus de 0,14 % les jours de pleine Lune, ce qui n’est statistiquement significatif.

Une autre étude menée en Caroline du Nord aux Etats-Unis de 1997 à 2001 aboutit aux mêmes conclusions. Il en est de même pour d’autres sujets, sauf si la Lune peut avoir une influence réelle et parfaitement expliquée par la science, par exemple les marées. Là, très clairement, la variation du niveau des mers est causée par la géométrie de la position de la Lune et du Soleil par rapport à la Terre. Ceci car la force d’attraction gravitationnelle du Soleil et de la Lune s’exerce sur les masses d’eau liquide importantes (les lacs par exemple sont trop petits pour y constater un effet notable) en les attirant, ce qui cause une élévation du niveau appelée marée.

La Lune influence également d’autres aspects de nos vies, notamment les marées et le développement de certaines espèces. Ainsi, on constate que des animaux comme la chouette, chassent plus activement durant la pleine Lune. Comment expliquer ce processus ? D’autres espèces sont-elles touchées ? Quels en sont les rouages ?

Nous venons de voir le mécanisme des marées. La Lune ensuite a une influence en raison de ces phases et elle éclaire donc la nuit avec plus ou moins d’importance. Bien évidemment, lors de la pleine Lune, tout le monde peut constater que les paysages reçoivent ainsi un « éclairage ». Rappelons que la Lune ne brille pas par elle-même, elle réfléchit la lumière du Soleil. Les spécialistes du comportement des animaux ont noté, et c’est logique, des changements d’attitude en fonction des phases de la Lune. Ainsi, certains rapaces comme la chouette, mettent à profit l’éclairage apporté par la Lune pour chasser de nuit. Leur vision adaptée à la faible luminosité apportée par la Lune leur donne un avantage dont ils profitent pour attaquer leurs proies.

Une autre hypothèse, portée par les planétologues, consiste à voir la Lune comme un moyen de stabiliser l’équilibre terrestre. Concrètement, qu’est-ce que cela veut-dire et comment cela se passe ?

En effet, la Lune est un satellite naturel relativement grand par rapport à sa planète. Son diamètre est de 3.474 km et celui de la Terre de 12.742 km. Dans le système solaire, c’est une proportion assez unique : les lune de Jupiter et Saturne par exemple sont bien plus petites que leur planète. Seule Pluton, qui n’est plus considérée comme une planète à part entière mais comme une planète naine, possède aussi une lune importante en taille par rapport à elle. Pour revenir à la Terre, les planétologues estiment que la Lune stabilise l’orbite de notre planète et notamment l’inclinaison de son axe de rotation qui crée les saisons. Pour certains, sans la Lune, l’axe de rotation de la Terre aurait pu fortement varier sur des période de plusieurs millions d’années et causé une instabilité climatique moins favorable à l’émergence ou au développement du vivant. N’oublions pas non plus que la présence de la Lune a modifié (effet des forces gravitationnelles) la durée du jour, le rallongeant. Ainsi, il y a environ 400 millions d’année, une journée sur Terre durait 22 heures.

  Finalement, est-il possible d’avoir une forme de vie sans Lune ?

Des scientifiques sont adeptes de la théorie dite de la Terre rare. Ils avancent, que si on observe le cumul des conditions nécessaires à l’émergence du vivant sur Terre (bonne distance par rapport à son étoile, atmosphère, eau liquide, stabilité climatique relative sur de longues périodes, etc.), on se rend compte qu’il y a très peu de chance pour que cela se produise ailleurs. Et certains incluent le rôle stabilisateur de la Lune évoqué précédemment comme preuve supplémentaire de l’hypothèse dite Terre rare. Néanmoins, rien ne prouve pour le moment que le vie se serait de toute façon pas apparue sur Terre sans la présence de la Lune. On a récemment découvert une planète de la taille de la Terre qui orbite dans la zone habitable de son étoile (Kepler-186f). On ne peut savoir avec les instruments actuels si cette planète possède une atmosphère. Mais cela montre qu’on trouve de plus en plus d’exoplanètes qui sont à la bonne distance, ni trop près (trop chaud), ni trop loin (trop froid). Donc, étant donné que notre seule galaxie compte 100 milliards d’étoiles, une planète bien placée n’est probablement pas si rare que ça. L’importance de la présence d’une Lune reste à démontrer.

Source: http://www.atlantico.fr/decryptage/c-est-pleine-lune-comment-phases-affectent-toute-forme-vie-terre-et-pas-seulement-dans-vos-horoscopes-olivier-sanguy-1072702.html

Autres articles : C’est la nouvelle lune…il est temps de faire son chèque d’abondance

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s