Nait-on agressif?

how-to-make-your-child-angry_thumb

Tous les êtres humains naissent potentiellement agressifs. L’agressivité nous permet de nous affirmer et de créer. Mais elle peut également servir à contrôler, intimider, abuser. On ne naît cependant pas violent, on le devient.

Les recherches exhaustives du psychologue Richard E. Tremblay[i]démontrent que l’être humain se montre violent dès qu’il a acquis la coordination de ses membres pour le faire, soit de 6 à 12 mois après la naissance. Et c’est lorsqu’il est âgé de 2 à 4 ans que sa violence atteint son paroxysme. Le chercheur a observé que grâce à une éducation appropriée, l’enfant apprend les solutions de rechange qui vont lui permettre, sa vie durant, de maîtriser cette violence innée, à moins que des facteurs biologiques, environnementaux ou sociaux ne l’en empêchent.

Encore faut-il que les parents soient en mesure d’enseigner à l’enfant les solutions de rechange à la violence. Ce n’est pas toujours le cas. Dans nos familles d’un ou deux enfants, les interventions de nature disciplinaire se révèlent souvent difficiles. Les enfants sont le centre d’intérêt et les parents sont réticents à avoir recours à leur pouvoir parental et à imposer une discipline.[ii]Dans le monde que nous connaissons, il n’est pas rare de voir des parents abdiquer leur rôle et choisir de défendre la violence, l’agressivité et la colère de leur enfant contre l’éducateur ou l’école. 

L’enfant roi

Dès qu’il entre en garderie, l’enfant à qui on n’a jamais imposé de limites à la maison expérimente ses premières contraintes et vit ses premiers conflits. L’enfant roi n’a pas appris à vivre avec des contraintes et des règles précises, constantes. Quand on lui en impose, il devient aussitôt frustré et réagit avec colère et agressivité.

Si ses parents n’interviennent pas rapidement, la situation risque d’empirer au moment de l’entrée à l’école et l’enfant développera de nouvelles stratégies pour contrer les règlements scolaires contre la violence physique: agressivité verbale, médisance, menaces, intimidation. Les agresseurs peuvent être autant des garçons que des filles; ils ne choisissent simplement pas la même stratégie.

http://yoopa.ca/psychologie/besoins/solutions/nait-agressif-ou-devient-violent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s