L’impact des réseaux telluriques sur la santé

De  nombreux « phénomènes » géobiologiques traversent nos sous-sols et les espaces dans lesquels nous évoluons. Il peut s’agir de réseaux telluriques, de failles géologiques, de courants d’eau souterrains, de cheminées cosmo-telluriques …

Les réseaux telluriques

Le réseau Peyré

En 1937, le docteur François Peyré signale l’existence de « rayons » dont les croisements sont nocifs et peuvent entrainer des problèmes de santé plus ou moins importants chez les personnes exposées. Cependant les « bandes » ou « murs » sont peu actifs.

Selon le Dr Peyré, la terre est ceinturé d’un quadrillage de « murs »invisibles larges jusqu’à 2 mètres et orientés Nord-Sud/ Est-Ouest, s’élevant à la verticale et formant des mailles carrées de 7 à 8 mètres de côté .

Le réseau global ou Hartmann

Au début des années 1950,  le docteur Ernst Hartmann (originaire d’Allemagne) découvre le réseau qui porte son nom, appelé aussi réseau « global » car il se retrouve sur toute la surface de la Terre.Ce vaste réseau  est semblable à un immense filet d’un quadrillage de dimensions apparemment fixes. Les bandes orientées Nord-Sud/Est-Ouest sont larges de 21cm. Les mailles du réseau forment un rectangle large de 2m dans le sens N-S et long de 2,5m dans le sens E-O. A l’intérieur de ces lignes se trouve une zone dite neutre.

Ce réseau global est dit tellurique car il prend racine dans la Terre et s’élève à la verticale traversant tous les étages d’un immeuble. Il se détecte sur tous les terrains , en plaine, en montagne, sur les plans d’eau ainsi qu’à l’extérieur et à l’intérieur des habitations.Ce réseau interfère avec le champ magnétique terrestre et aussi avec la radioactivité naturelle du sol. Les bandes du réseau sont peu actives alors que les zones de croisement aussi appelées « nœuds »  sont perturbantes pour les organismes qui y sont soumis de façon prolongée. Il est conseillé de ne pas placer son lit ou son fauteuil sur ces nœuds.

Le réseau diagonal ou Curry

Ce réseau a été découvert en 1952 parle Dr Curry. Le quadrillage est formé de bandes de 40 cm orientées Nord-Est/Sud-Ouest et Nord-Ouest/Sud-Est. La distance entre les bandes est variable de 3mà 8m. C’est un réseau universel puisqu’on le retrouve sur toute la surface de la Terre

Lorsqu’une bande du réseau diagonal passe sur un croisement de réseau global, cela rend le croisement très actif et d’autant plus si les croisements des deux réseaux se superposent.

Au cours des dernières années, d’autres réseaux sont apparus, accroissant ainsi le nombre de croisements actifs et générant du coup une importante dégradation de notre environnement.

Quels risques peuvent engendrer les réseaux sur l’organisme?

En général toutes les zones actives sont perturbantes pour l’organisme à la suite d’une exposition prolongée et répétitive. C’est pour cela que les emplacements de lits sont à considérer avec la plus grande attention. Les personnes exposées peuvent souffrir de migraines, fatigue, insomnies, nervosité, maux de dos etc… selon la zone du corps concernée par la perturbation.

source: http://www.lescheminsdelharmonie.net/g%C3%A9obiologie/les-r%C3%A9seaux-tellurique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s