Fini les obturations: des dentistes révèlent un nouveau traitement de la carie dentaire

carie

Des scientifiques de Londres ont développé un traitement sans douleur qui permet aux dents de se réparer sans roulette ni piqûre.

La technique de reconstruction des dents développée au King’s College de Londres, n’utilise pas les obturations mais encourage les dents à se réparer elles-mêmes.

Les caries dentaires sont habituellement enlevées par un forage, puis la carie est remplie avec un matériau tel qu’un amalgame ou une résine composite.

Le nouveau traitement, appelé Reminéralisation Améliorée et Accélérée Electriquement (EAER), accélère le mouvement naturel du calcium et du phosphore vers la dent endommagée.

Un processus en deux étapes prépare d’abord la zone endommagée de l’émail, puis utilise un courant électrique très faible pour pousser les minéraux dans le site de réparation. Il pourrait être disponible l’année prochaine.

Le professeur Nigel Pitts, de l’institut dentaire du King’s College de Londres, a déclaré: « La façon dont nous traitons les dents aujourd’hui n’est pas idéale. Lorsque nous réparons une dent en mettant une obturation, cette dent entre dans un cycle de forage puis re-obturation car, en fin de compte, chaque réparation échoue. »

« Non seulement notre dispositif est plus doux pour le patient et meilleur pour ses dents, mais il ne devrait pas coûter plus cher que les traitements actuels. En même temps que la lutte contre les caries, notre dispositif peut également être utilisé pour blanchir les dents. »

Une société, Reminova, s’est créée pour commercialiser cette recherche. Basée à Perth, en Ecosse, elle est dans le processus de recherche d’investissements privés pour développer EAER.

Cette société est la première à émerger du centre d’innovation et de traduction du King’s College de Londres, et a été mise en place début 2014 pour développer de nouvelles technologies, les transformer en nouveaux produits et nouvelles pratiques.

King’s College participe au MedCity, un projet lancé par le maire de Londres, Boris Johnson, pour promouvoir l’esprit d’entreprise dans le « triangle d’or » des sciences de la vie des universités de Londres, Oxford et Cambridge.

Le président de MedCity, Kit Malthouse, a déclaré: « C’est remarquable de voir cette recherche vraiment créative avoir lieu à King’s College et faire son chemin hors du labo si rapidement pour devenir un nouvel appareil qui a le potentiel d’accomplir une réelle différence pour la santé dentaire et l’expérience des patients qui ont des caries dentaires ».

Source: www.theguardian.com

www.sante-nutrition.org

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s