Les effets des émotions et des pensées négatives sur notre corps

emotions-dans-le-corps--500x354

La plupart des gens se demandent rarement comment les pensées ont une influence sur notre santé et notre corps.

Pourtant, parfois, nous nous laissons envahir par le stress, la tension , l’angoisse, le désespoir, la hâte et beaucoup d’autres sentiments négatifs qui, sans y penser, peuvent nous affecter tant au niveau émotionnel que physique, nuisant gravement à notre qualité de vie.

Nous devrions tous savoir que la connexion corps-esprit est beaucoup plus forte que ce que nous pensons. 

Nos pensées et nos émotions peuvent être déterminants au moment de stimuler la production de certaines substances qui peuvent influer sur notre santé physique et émotionnelle.

Par exemple, la sérotonine et la dopamine sont deux substances que notre cerveau libère quand nous sommes dans un état de bonheur ou d’euphorie.

Cela arrive aussi lorsque nous ressentons des émotions négatives, mais au lieu de faire du bien au corps,elles peuvent générer de la douleur et bien d’autres gênes qui empêchent d’être en bonne santé.

Notre cerveau a la capacité de stocker des informations importantes et déterminantes pour le comportement et son lien avec notre corps.

Plusieurs experts sont d’accord pour dire que nous avons les capacités pour déterminer les bonnes choses et les mauvaises de chaque situation, étant nous-mêmes responsables de la qualification (positive ou négative) de tous les moments que nous traversons chaque jour.

L’effet sur notre corps

 

Notre être émotionnel peut dériver de quelques gênes physiques qui peuvent nous indiquer que nous sommes entrain de traverser un moment difficile au cours duquel les émotions et les pensées négatives nous envahissent.

Par exemple, sentir des douleurs dans le cou de façon constante pourraient nous indiquer que nous avons l’incapacité de voir depuis différentes perspectives.

Une sensation de douleur inexplicable aux hanches peut indiquer que nous sommes envahis par la peur, et que nous ne nous sentons pas en capacité de prendre des décisions importantes.

La douleur en haut du dos est liée à la douleur du désamour ; la douleur au milieu du dos est liée à l’incapacité à lâcher avec le passé et la douleur en bas du dos est liée au stress financier.

Une sensation de douleur au niveau des genoux peut indiquer la peur, l’orgueil et le manque de domination sur notre propre ego.

Quand nous traversons un moment ou une situation qui nous met en colère, un effet biochimique se produit dans notre corps, et nous fait augmenter les niveaux d’adrénaline.

Nous pouvons vivre et revivre ces sensations de nombreuses fois.

Les sensations de tristesse influent beaucoup sur nos énergies et sur notre motivation à nous confronter aux jours qui passent.

La tristesse peut produire de la fatigue, de l’épuisement et une baisse importante des énergies. 

Comment lutter contre les pensées et les émotions négatives au jour le jour ?

De la même manière que nous avons des moments pleins de bonheur, la vie apporte aussi des moments difficiles, qui nous mettent à l’épreuve et testent nos forces et notre capacité à contrôler nos émotions.

Pour faire face aux pensées et aux émotions négatives qui peuvent nous envahir à n’importe quel moment de notre vie, il est très important d’apprendre à avoir des pensées positives lors de chaque expérience, même si elle paraît difficile ou insurmontable.

Tous les jours au moment de nous lever, il est très important de programmer notrecorps et notre esprit pour remplir notre objectif de la journée et profiter de l’opportunité que nous avons d’être heureux.

Notre esprit a un pouvoir impressionnant et peut mener à bien toutes les choses que nous lui indiquons avec beaucoup d’assurance.

Prenant cela en compte, il est important de nous appliquer une bonne dose de positivisme et d’essayer de voir le bon côté des choses, même si cela peut être quelque chose de difficile à faire.

Quand les pensées et les émotions négatives tentent de prendre le pas sur notre vie et sur notre santé, il est très important de prendre quelques minutes pour réfléchir et méditer et cela vaut vraiment la peine de dépenser nos énergies dans ces pensées.

Le plus probable est qu’après cet exercice, au lieu de vous apitoyer sur votre sort et de vous laisser dominer par ces émotions, vous devez faire un changement dans votre vie et chercher des solutions pour que cette négativité ne vous affecte et ne vous vole votre qualité de vie.

Il a été vérifié scientifiquement que le positivisme et les bonnes émotions, comme le bonheur, la joie, le rire libèrent des hormones responsables du renforcement de notre système immunitaire.

Ainsi, il a été déterminé que les émotions négatives peuvent agir de manière contraire et provoquer une fragilisation du système immunitaire, rendant notre corps plus susceptible de contracter différentes maladies.

Être une personne positive est une question de décisions, de bonnes pensées et de bonnes émotions.

Cela vaut la peine de nous accorder une bonne dose d’optimisme, pour améliorer notre santé émotionnelle et physique de nombreuses manières.

Source : Amelioretasante

Cet enseignant commence chaque journée de cours en complimentant tous ses élèves

Chris Ulmer est enseignant spécialisé : il donne des cours à des enfants en difficulté dans la ville de Jacksonville, en Floride. Ces élèves souffrent de différents troubles. Certains sont autistes, d’autres souffrent de lésions cérébrales traumatiques, d’apraxie ou encore d’agénésie du corps calleux.Dans n’importe quelle classe école à travers le monde, les enseignants ont souvent l’habitude de commencer les journées par un petit rituel ou de routine. Le plus souvent, on passe en revue le programme du jour, on fait des annonces, on fait l’appel…

Mais dans la classe de Monsieur Ulmer, les choses se passent différemment : on commence la journée… par 10 minutes de compliments individuels !

« C’est génial de t’avoir dans ma classe. Je pense que tu es drôle. Tu es un super joueur de foot. Tout le monde ici t’adore… » Voici le genre de paroles que Chris Ulmer répète inlassablement à ses élèves. Chacun voit ses propres qualités personnelles réaffirmées en face de la classe, ce qui permet à chaque élève de constituer sa propre identité et de se définir pour ce qu’il est, pour les caractéristiques qui lui sont propres.

Avec cette démarche, Ulmer cherche avant tout à mettre en place un rapport de confiance entre les élèves, et à les aider à forger leur estime de soi, en réaffirmant constamment leurs qualités et leur valeur. Et c’est apparemment une chose dont ces élèves en difficulté ont bien besoin…

« Ces simples petits rappels quotidiens de leurs qualités redirigent l’attention des élèves. Ils détournent leur esprit de ce qu’ils ne peuvent pas faire, pour se concentrer sur ce qu’ils peuvent accomplir, » explique l’enseignant.

Et pour cause : ces enfants ont tous dû faire face à l’échec scolaire et à de grandes difficultés à l’école. À cause de leurs différents problèmes, l’éducation classique n’est pas adaptée à eux. Ce rejet du cursus classique peut être vécu de manière très traumatique par les enfants : ils ne se sentent pas à la hauteur, ont l’impression d’avoir été « punis », rejetés, mis à l’écart, parce qu’ils sont contraints d’aller dans des centres spécialisés.

En se concentrant sur leurs talents individuels, Ulmer s’est aperçu que cela avait une incidence énorme sur l’état d’esprit des enfants, et que les résultats concrets pouvaient être rapidement observés ! Ainsi, il s’est rendu compte que les élèves se sont mis peu à peu à se complimenter les uns les autres, d’eux-mêmes. Et ils se sont même mis à complimenter leur enseignant en retour ! De même, ces échanges ont permis aux élèves de mieux se socialiser, et d’avancer d’une façon spectaculaire dans leur capacité à communiquer, à la fois de manière verbale et non-verbale !

La vidéo qu’il a postée sur la page Facebook de la classe est en train de devenir virale, et Chris Ulmer s’en félicite : « Je crois que si suffisamment de personnes nous suivent, cela anéantira les préjugés, et montrera la beauté de ces enfants qui ont des besoins spéciaux en matière d’éducation, » explique-t-il.

Lui et sa classe ont également écrit un livre racontant le quotidien des enfants. Le livre est écrit tour à tour par les enfants, puis du point de vue des familles et du point de vue d’Ulmer en sa qualité d’enseignant rendant compte de leur progression. Pour l’instant, son livre a été rejeté par les maisons d’édition, mais Ulmer garde espoir. Il explique sur sa page Facebook qu’il reste motivé et plein d’espoir lorsqu’il voit les progrès énormes de ses élèves, et la réaction des internautes intéressés par son travail.

« L’ignorance de ceux qui ont du mal à comprendre ces enfants est normale, et peut être excusée », écrit Ulmer.  « Mais il n’y a pas d’excuse pour le manque d’empathie. »

Source: http://www.demotivateur.fr/article-buzz/cet-enseignant-commence-chaque-journee-de-cours-en-complimentant-tous-ses-eleves-un-par-un-et-le-resultat-est-absolument-genial–3934

Des vers de terre dans les hamburgers de McDonald’s

vers de terre dans les hamburgers

Âmes sensibles s’abstenir, la nouvelle qui suit n’est pas de nature à mettre en appétit :

 le ver est dans le fruit chez McDonald’s, ou plus exactement des vers de terre fourmilleraient dans ses hamburgers, selon des rumeurs persistantes qui, elles aussi, grouillent depuis des années, se substituant à la viande pour réduire les coûts, et au diable l’éthique !

Des vers de terre dans les hamburgers de McDonald’s

Les lombrics, si économiques, auraient eu raison de la déontologie de l’enseigne qui continue, malgré tout, d’assurer à ses milliards de clients dans le monde, ces éternels dindons de la farce, que son label de qualité « 100% bœuf » n’est absolument pas truffé de substances inhabituelles, de celles qui donnent la nausée rien qu’en apprenant qu’on les a ingurgitées sans le savoir… Ce secret de fabrication, si jalousement préservé par la célèbre marque de fast-food dans son usine de l’Illinois, a été trop lourd à porter pour certains employés qui ont fini par trahir la décharge de confidentialité qu’ils avaient signée pour en divulguer la mixture peu ragoûtante, à base de vers et d’yeux de vaches. Miam, miam !

Vers de terre dans les hamburgers:  Ces révélations, peu alléchantes, ont déclenché une immense controverse Outre-Atlantique, et un scandale n’arrivant jamais seul, l’enseigne fut également accusée d’utiliser de la graisse de porc dans ses milk-shakes et glaces, tandis que ses deux uniques restaurants halal du Michigan tombaient pour fraude caractérisée. De quoi faire fuir tous les pigeons qui lui auront permis de conquérir le monde !

Quand on songe que McDonald’s s’est toujours montré hostile à la commercialisation du halal dans ses restaurants en France, contrairement à Quick, certainement de peur de s’attirer les foudres des islamophobes et d’être taxé « d’halaliser » l’Hexagone, on se dit finalement qu’on l’a échappé belle…
Après Des vers de terre dans les hamburgers de McDonald’s voir aussi

Source: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/vers-terre-les-hamburgers-mcdonalds.html