Un scientifique explique que la méditation modifie le cerveau

méditation modifie le cerveau

Un scientifique explique que la méditation modifie le cerveau

Luttez-vous avec un esprit de singe comme moi? Est-ce que votre cerveau est aussi un peu instable, agité, capricieux, lunatique, fantaisiste, inconstant, confus, indécis ou incontrôlable? C’est la définition de «l’esprit de singe » qui m’a été attribuée!

Si vous avez besoin de plus de motivation pour vous consacrer à cette pratique transformative, des recherches en neuroscience ont démontré que la méditation et l’entraînement à la pleine conscience peuvent entraîner des modifications neuroplastiques dans la matière grise de votre cerveau. Un groupe de neuroscientifiques à Harvard se sont intéressés à la méditation axée sur la pleine conscience et ils ont indiqué que les structures du cerveau changeaient après seulement huit semaines de pratique régulière de méditation.

Un scientifique explique que la méditation modifie le cerveau

Le docteur généraliste Sara Lazar, auteur principal de cette étude a indiqué dans un communiqué de presse :

« Bien que l’on associe la pratique de la méditation à un sentiment de sérénité et de relaxation physique, les pratiquants ont longtemps prétendu que la méditation offrait également des avantages sur le plan psychologique et cognitif qui durent tout au long de la journée. »

Afin de tester cette idée, les neuroscientifiques ont mis 16 personnes à l’épreuve dans une thérapie basée sur la conscience pour réduire le stress. La promesse du cours était d’améliorer l’attention et le bien-être des participants en réduisant leur niveau de stress. Tout le monde avait reçu des enregistrements sonores contenant 45 minutes d’exercices guidés sur la façon d’intégrer la méditation grâce à la visualisation du corps, au yoga et à la méditation assise.

Ils ont été invités à intégrer ces pratiques dans leur vie quotidienne.

Et pour faciliter l’intégration au quotidien des programmes comme la méditation de l’attention, ils ont également appris à pratiquer informellement la méditation axée sur la pleine conscience dans des activités quotidiennes comme la cuisine, la marche, la vaisselle, la douche et ainsi de suite. En moyenne, les participants du groupe de méditation ont passé 27 minutes par jour à pratiquer une certaine forme de pleine conscience.

source: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/meditation-comment-modifie-cerveau.html

DSM-5 : qu’est-ce que le nouveau trouble de la communication sociale? (alternative à celui d’autisme)

Le DSM-5 (1) a introduit un nouveau diagnostic detrouble de la communication sociale (pragmatique).

Ce diagnostic s’applique aux personnes qui ont des problèmes de communication sociale verbale et non verbale, entraînant des limitations dans la participation sociale et la réussite scolaire ou la performance au travail mais qui ne présentent pas les comportements stéréotypés ou répétitifs et les intérêts restreints caractéristiques dutrouble du spectre de l’autisme.

 Plusieurs personnes qui rencontrent les critères de ce nouveau trouble recevaient, avec le DSM-IV, un diagnostic de trouble envahissant du développement non spécifié ou encore, dans une proportion moindre, un diagnostic de syndrome d’Asperger (2).

Voici les critères diagnostiques du trouble de la communication sociale (traduction de Psychomédia):

A. Difficultés persistantes dans l’utilisation sociale de la communication verbale et non verbale comme manifestées par l’ensemble des caractéristiques suivantes:

  1. Déficits de l’utilisation de la communication à des fins sociales d’une manière qui est appropriée pour le contexte social, comme saluer ou partager des informations.
  2. Capacité réduite de changer la communication selon le contexte ou les besoins de l’auditeur, comme parler différemment dans une salle de classe que dans un terrain de jeux, parler différemment à un enfant qu’à un adulte, et éviter l’utilisation d’un langage trop formel.
  3. Difficultés à suivre les règles de la conversation et de la narration, comme parler à tour de rôle dans la conversation, reformuler lors d’une incompréhension, et savoir comment utiliser les signaux verbaux et non verbaux pour réguler les interactions.
  4. Difficultés à comprendre ce qui n’est pas dit explicitement (par exemple, faire des inférences) et le sens non littéral ou ambiguë du langage (par exemple, les expressions idiomatiques, l’humour, les métaphores, les significations multiples qui dépendent du contexte pour l’interprétation.)

B. Les déficits entraînent des limitations fonctionnelles de la communication efficace, de la participation sociale, des relations sociales, de la réussite scolaire ou la performance au travail, individuellement ou en combinaison.

C. Les symptômes apparaissent durant la période précoce de développement (mais les déficits peuvent ne pas devenir pleinement manifestes tant que les demandes de communication sociale ne dépassent pas les capacités limitées).

D. Les symptômes ne sont pas dus à une autre condition médicale ou neurologique ou à de faibles capacités dans les domaines de la structure des mots et de la grammaire, et ne sont pas mieux expliqués par un trouble du spectre de l’autisme, une déficience intellectuelle (un trouble du développement intellectuel), un retard du développement global, ou un autre trouble mental.

(1) DSM-5, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (« Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders« ), publié par l’American Psychiatric Association en mai 2013.

(2) Dans le DSM-IV, les troubles envahissants du comportements incluent l’autisme, le syndrome de Rett, le syndrome d’Asperger, le trouble désintégratif de l’enfance et le trouble envahissant du développement non spécifié. Dans le DSM-5, ces sous-types, sauf le syndrome de Rett, sont combinés dans le seul diagnostic de trouble du spectre de l’autisme.

Source: Psychomédia avec sources: APA, Autism Speaks.

L’utilisation du téléphone ­portable et apparition de tumeurs cérébrales est confirmé

tumeurs-cérébrales

Pour la première fois en France, une loi est adoptée sur l’encadrement de l’exposition aux ondes électro-­magnétiques. C’est le début d’une reconnaissance du danger des radiofréquences sur la santé. Parmi les études publiées récemment, celle de l’Inserm confirme bien le lien entre l’utilisation intensive du téléphone ­portable et l’apparition de tumeurs cérébrales. Mais où commence l’« utilisation intensive » ? Et pour quels consommateurs ?  Les réponses sont inquiétantes.

Depuis janvier 2013, Camille a téléphoné 1 433 heures avec son portable. A 31 ans, elle aurait un risque de développer une tumeur cérébrale. Cette « association positive » entre l’utilisation du téléphone portable et le développement de tumeurs cérébrales est le résultat de l’étude publiée par l’Unité Inserm 897 de Bordeaux en mai 2014, une des dernières – et des rares – parues sur le sujet. Les travaux montrent que « l’utilisation massive du téléphone portable, supérieure ou égale à 896 heures d’appels, dans une vie, serait ­associée au développement de tumeurs cérébrales. Chez ces personnes, le risque d’avoir une association positive entre l’utilisation de leur téléphone portable et le développement de ­tumeurs est augmenté pour celles qui téléphonent plus de 15 heures par mois. » Des chiffres d’une précision étonnante qui classent Camille parmi les utilisateurs « intensifs » du portable, ce qu’elle était loin d’imaginer avec ses 16 heures et 38 minutes consommées le mois dernier. En douze ans, Camille a changé cinq fois de téléphone ­portable. Personne ne lui a dit qu’il fallait limiter ses appels, ­privilégier l’oreillette et éviter de téléphoner dans les zones de mauvaise réception. Au contraire, on l’a à chaque fois incitée à profiter des nouvelles offres illimitées.

D’après l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), les 67 millions de Français détenteurs d’une carte Sim téléphonent en moyenne 3 heures et 4 minutes par mois. Selon les conclusions de l’Inserm, le risque de développer une tumeur apparaîtrait au bout de 24 années d’utilisation, soit dans une petite dizaine d’années pour les personnes équipées d’un portable depuis 2000. Mais le risque est bien supérieur pour les plus jeunes, si l’on se réfère à une étude menée fin 2012 par ­l’Association santé environnement France (Asef) ­auprès de lycéens de 12 établissements en région Paca : on y montre que près de la moitié des élèves ­téléphonent plus d’une demi-heure par jour, 20 % d’entre eux passant plus de 2 heures d’appels.

Lire la suite de l’article: http://sain-et-naturel.com/utilisation-du-%C2%ADportable-et-lapparition-de-tumeurs-cerebrales-est-confirme.html

Ne pas faire son lit est bon pour la santé

Ne pas faire sa literie est bon pour la santé.

Voilà une excellente nouvelle pour tout ceux pour qui faire son lit chaque matin est un corvée. et bien sachez que c’est malsain.

Le site se soignez naturellement, nous relate une étude anglaise qui met en avant le fait que bien faire son lit enferme dans un univers chaud les bactéries, ce qui est l’idéal pour leur développement. Comme nous vous l’avons déjà mis en avant, en particulier pour les acariens, toutes ces petites bestioles raffolent de la chaleur, l’humidité et l’obscurité.

L’étude scientifique met en avant que le lit non fait favorise l’aération, donc l’élimination des ces impuretés et de ce fait limite sensiblement les crises d’asthmes et autres allergies.

Faites passer le message.
Alors si votre mère ou votre conjoint vous reproche un lit non fait, vous pouvez maintenant revendiquer fièrement que vous ne faites pas votre lit pour préserver naturellement votre santé.

source: http://www.commentmieuxdormir.com/wp-content/uploads/2015/04/faire-son-lit-nuit-%C3%A0-la-sant%C3%A9.jpg

Pourquoi les entreprises recherchent-elles des personnes dyslexiques, ou présentant le syndrome d’Asperger, ou un TDA?

lors que durant des décennies, les entreprises s’efforçaient de recruter les employés les plus équilibrés et les plus diplômés, The Economist indique que l’on assiste à une nouvelle tendance : l’attirance de plus en plus grande pour les personnalités hors normes. Les créatifs, les rebelles et les excentriques sont maintenant recherchés dans toutes sortes de domaines, tandis que les psychopathes sont particulièrement représentés à Wall Street.

Les recruteurs ont fait le lien entre les qualités qui font les meilleurs programmeurs, et le syndrome d’Asperger, telle que l’obsession pour un sujet particulier, l’attirance pour les chiffres, les modèles et les machines, et que les tâches répétitives ne rebutent pas. Le magazine Wired avait même parlé d’un « Syndrome du geek », et Peter Thiel, l’un des premiers investisseurs dans Facebook, avait dit au New Yorker que ses dirigeants étaient « autistes » en quelque sorte. Un ex-employé de Facebook, Yishan Wong, avait d’ailleurs écrit que Mark Zuckerberg, le fondateur, avait une « touche d’Asperger », parce qu’il ne réagissait pas lorsqu’il écoutait quelqu’un. Les firmes financières s’intéressent aussi à ces profils pour travailler dans les salles de marché ou à la gestion des hedge funds.

Beaucoup de chefs d’entreprises présentent aussi des singularités mentales. En particulier, ils sont étonnamment souvent dyslexiques. Lors d’une enquête menée au sein d’un groupe de chefs d’entreprises, Julie Login de la Cass Business School avait trouvé que 35% d’entre eux étaient dyslexiques, alors que les dyslexiques ne représentent que 10% de la population normale, et seulement 1% des gestionnaires. Les fondateurs de Ford, General Electric, IBM et Ikea sont dyslexiques, tout comme l’est Richard Branson, le fondateur de l’empire Virgin, John Chambers de Cisco, et comme l’était Steve Jobs, le créateur d’Apple. Les dyslexiques, qui ont des difficultés à la lecture, apprennent vite à déléguer, ce qui les prépare à la direction d’entreprise.

D’autres chefs d’entreprises manifestent un trouble déficitaire de l’attention (TDA), et selon certaines études, les personnes atteintes de ce trouble seraient 6 fois plus enclines que les autres à créer leur entreprise. L’une d’entre elles, David Neeleman, fondateur d’une compagnie aérienne low-cost, JetBlue, explique qu’il recherche constamment les améliorations et que si ce trouble est à l’origine de sa tendance à procrastiner, et de son incapacité à se concentrer, il l’a aussi doté de créativité et du goût du risque.

Quel avenir pour ceux qui ne présentent pas ces particularités ? Ils peuvent se rassurer. Les sociétés qui recrutent ces génies ont aussi besoin de gestionnaires plus rationnels pour travailler avec eux, réaliser les tâches plus banales, et s’occuper des clients, ce qui n’est pas le fort de ces personnalités.

Source: http://www.express.be/business/fr/hr/pourquoi-les-entreprises-recherchent-elles-des-personnes-dyslexiques-ou-presentant-le-syndrome-dasperger-ou-un-tda/169347.htm

 

Voici ce que révèle l’acné à propos de votre santé.

Acné

Dans la médecine chinoise, on croit que l’acné qui se propage sur différentes parties de votre visage représente les problèmes de santé sur différentes parties de votre corps. Par exemple l’acné sur les pommettes est une réponse au stress dans vos poumons ou votre système respiratoire. La tabac n’est qu’une cause parmi tant d’autres (cliquez ici pour en savoir plus). Par conséquent, l’acné est un bon indicateur pour savoir si vos organes ont besoin d’attention et de soins.

La partie supérieure du front

Le système digestif et la vessie

Buvez beaucoup d’eau pour éliminer, surveillez votre régime alimentaire, éliminez les aliments gras et les sucres raffinés. Si vous avez envie d’aliments gras frits, mangez de l’avocat ou ajoutez une cuillère à soupe d’huile de noix de coco à votre plat. Veillez à consommer de nombreux fruits et légumes biologiques frais. Certains des meilleurs aliments ou boissons riches en antioxydants comprennent le thé vert, l’eau chaude citronnée, et les baies fraîches. Si votre alimentation n’est pas riche en aliments naturellement fermentés comme le kimchi, la choucroute, le kombucha, ou le kéfir, envisagez de la compléter avec une gélule de probiotiques par jour. Vous pouvez trouver ces gélules dans la plupart des magasins de produits de santé naturels.

Le bas du front

Le cœur

Votre cœur est un organe massif qui pompe le sang dans tout votre corps. Il a un travail difficile et peut facilement devenir stressé à cause d’une mauvaise alimentation, de l’inactivité, et de diverses contraintes physiques et mentales. Si vous avez des boutons sur le bas du front prenez l’habitude de faire des exercices cardiovasculaires réguliers. Mangez des grenades et de l’huile de noix de coco pour vous aider à garder votre cœur en bonne santé et pour l’aider à éliminer.

Les oreilles

Les reins

Lorsque vous ne prenez pas assez soin de vos reins, vous pouvez avoir de gros boutons douloureux sur vos oreilles qui ne veulent pas s’en aller. Les troubles rénaux sont souvent dus à un manque d’hydratation et à une alimentation trop riche en sodium.

D’autre habitudes qui détruisent les reins comprennent :

  1. Souvent retarder l’appel de la nature
  2. Boire trop de café ou d’alcool
  3. Un insuffisance en minéraux (en magnésium par exemple)
  4. Manger trop de protéines animales
  5. Le manque de sommeil
  6. Une consommation excessive en sucres raffinés

C’est aussi le bon moment pour souligner que ceux qui vantent leurs produits comme étant « sains » comme à Subway, contiennent une quantité de sodium excessive dans presque tout le menu. La prochaine fois que vous jetterez un œil à leurs allégations nutritionnelles avec souligné à faible teneur en matières grasses, prenez une minute pour regarder la colonne du sodium. Si vous voulez des reins en bonne santé, il est préférable d’éviter les fast-foods en général, même les restaurants « sains », buvez plus d’eau, et mangez plus de persil qui est un excellent détoxifiant.

Voici ce que révèle votre acné à propos de votre santé

Les yeux, la zone orbitale et entre les sourcils

Le foie

Une peau grasse, des rougeurs, une desquamation et des boutons entre les sourcils peuvent indiquer que votre foie peut être surmené et qu’il a besoin d’être nettoyé. Réduisez votre consommation de légumes surchargés en matières grasses, le soja, l’huile de colza, l’alcool et les produits laitiers pasteurisés. Évitez également de manger tard dans la nuit. Si vous avez envie d’une collation prenez une cuillerée de miel brut. Cela vous permettra de reposer votre foie pendant que vous dormirez. Mangez plus de ces aliments au cours de la journée pour nettoyer votre foie (toujours organiques) :

  1. ail
  2. pamplemousse
  3. thé vert
  4. carottes
  5. betteraves
  6. légumes verts feuillus
  7. citrons jaunes et citrons verts

Les pommettes

Les poumons et le système respiratoire

Des tensions dans les poumons peuvent provoquer des poussées d’acné et même faire éclater vos capillaires. Même si vous ne fumez pas vos capillaires peuvent avoir éclaté à l’endroit de la pommette, à cause de :

  1. asthme
  2. allergies
  3. infections pulmonaires
  4. vivre dans une zone polluée.

source: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/voici-ce-revele-acne-propos-sante.html