Chimio : Il y a 20 ans, il s’est enfui pour éviter la chimio

Un adolescent qui s’est enfui de chez lui il y a 20 ans pour éviter la chimio est toujours en rémission

En 1994, un adolescent du Massachusetts de 16 ans qui avait subi cinq chimiothérapies pour son cancer a refusé catégoriquement de subir un autre traitement. Il s’appelait Billy Best, et il se fichait de ce que les autorités ou ses parents, qui croyaient les médecins, pensaient. Il ne voulait plus faire dechimio. Donc il a cru bon de disparaître en s’enfuyant. Il a vendu suffisamment de choses qui lui appartenaient pour avoir de l’argent pour prendre le bus et partir loin.

ChimioSon histoire a été largement relayée par les médias américains quand il a disparu Mais les annonces relayées par les médias l’ont forcé à revenir. Maintenant, il est en bonne santé et en rémission, grâce à des remèdes alternatifs de son choix. Il travaille dans un magasin Bio et élève son jeune enfant Max avec sa petite amie Maya. Il conseille également les parents d’enfants atteints de cancer qui sont poussés à faire de la chimiothérapie et  il participe à des séminaires où il évoque des sujets comme le choix de la thérapie pour lutter contre le cancer.

La mère de Billy, Sue Best, gère le site de Billy Best pour promouvoir son livre et planifier les apparitions ou les consultations. Il continue à être interrogé par les sites de solutions alternatives à chaque fois que des familles sont brisées et qu’elles doivent devenir des fugitives pour avoir refusé la chimiothérapie et la radiothérapie sur leurs enfants.

L’aventure et la résolution de Billy, comme le raconte l’écrivaine Linda Conti, est dans le livre intitulé  « L’histoire de Billy Best : Combattre le cancer avec la médecine non conventionnelle » et a reçu plusieurs 5 étoiles sur Amazon.

Résumé de l’histoire de Billy

Avec les morceaux de couverture médiatique pendant et depuis que Billy s’est enfui en 1994, on a l’impression qu’il s’est retrouvé en Californie. Et que c’est là-bas qu’il a découvert des protocoles de guérison du cancer pour son lymphome de Hodgkin, et on a même l’impression qu’il est allé à proximité du Mexique.

Mais en réalité, il n’est jamais allé en Californie, sa destination d’origine. Il a fini à Houston, au Texas. Au lieu de vagabonder dans les rues comme la plupart des adolescents qui fuguent, il a été assez chanceux pour rencontrer un skateboarder qu’il l’a aidé et hébergé.  Billy ne savait pas que tout le pays était à ses trousses.  Ses parents avaient contacté plusieurs chaînes de télévision nationale, qui relayaient l’information.

Mais un jour, le père d’un ami skateboarder de Billy a compris qu’il était en réalité en pleine fugue lorsqu’il l’a vu sur un journal télévisé où ils expliquaient qu’il s’était enfui pour éviter la chimiothérapie. Billy a donc été contraint de retourner chez ses parents adoptifs, mais à une seule condition: pas de traitement.

Au lieu de cela, lui et ses parents adoptifs on cherché des traitements alternatifs. Grâce à son exposition médiatique, on l’a beaucoup sollicité pour des traitements alternatifs.

Chimio : Il y a 20 ans, il s’est enfui pour éviter la chimio

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s