Contrôlez votre stress par la détente du 2ème cerveau

La région abdominale  est généralement associée aux fonctions d’assimilations et d’éliminations des  aliments. Cependant depuis les travaux du Dr Gershon, neurogastroentérologue et  professeur d’anatomie et de biologie cellulaire au Centre médical Columbia Presbytérien  de New York (il est l’auteur du livre The second brain), on n’hésite plus  à présenter l’intestin comme un deuxième cerveau contenant plus de 100 millions  de neurones et qui sécrète quelques 20 neurotransmetteurs identiques à ceux produits  par le cerveau.

Il  produit également de 70 à 85 % des cellules immunitaires de l’organisme.  Selon le Dr Gershon, nos deux cerveaux, celui de notre tête et celui de notre  ventre doivent coopérer. Si ce n’est pas le cas, il se produit le chaos dans notre  ventre (accompagné de douleurs abdominales), et la misère dans notre tête. Un autre médecin, le Dr Devroede, s’est également intéressé sur les liens entre  le physique et le psychique. Pour ce médecin, le ventre représente le centre  d’archives de notre vie émotionnelle. Ce qu’il appelle les « mots de ventre »,  conséquence d’émotions refoulées et dont la manifestation physique peut-être une  douleur abdominale lors d’un moment de grand stress ou de trouble émotif.

Il semble donc bien  établi maintenant que la totalité du tissu nerveux intestinal et des substances  à destination des neurones sont en communication permanente avec le cerveau par  l’intermédiaire du nerf vague. Sur 10 communications entre le cerveau et l’intestin, 9 sont émises par le tube digestif.
Le 2ème cerveau et la médecine  du Tao

Ce que la médecine moderne découvre depuis peu, les anciens Taoïstes, il y  a plus de 400 ans, en étaient parfaitement conscients. Pour les anciens Taoïstes,  le corps humain est sous le contrôle de deux cerveaux. Le cerveau cérébral  et le cerveau abdominal. Ils attribuaient aux nerfs le contrôle de l’activité  corporelle. Ils associaient l’activité du système nerveux principalement à la  région abdominale et ensuite, dans une moindre mesure, au cerveau.

Selon la pensée Taoïste, la perception et la génération des sentiments sont des  fonctions de la région abdominale et plus précisément située au niveau du plexus  solaire.

Le plexus solaire affecte tous les organes de la région abdominale. Lorsque  le plexus solaire fonctionne bien, les organes ne souffriront pas du stress et  des tensions. Mais lorsque l’équilibre est rompu, les problèmes se feront  sentir. Selon les théories Taoïste, cet équilibre sera perturbé lorsque le cérébral,  (l’esprit rationnel) se développera au détriment du viscéral, par le refoulement  des émotions.

Selon  le Tao, en niant leurs émotions, les humains entravent les fonctions du plexus  solaire, ce qui a pour effet de perturber le fonctionnement des organes et  d’écourter leur vie. Les véritables émotions se situent dans le plexus  solaire plutôt que dans le cerveau. Ce dernier ne fait qu’enregistrer le souvenir  d’une émotion. La civilisation moderne préconise plus le pouvoir de la raison,  le raisonnement cérébral, pour réprimer les émotions. Ce qui empêche le plexus  solaire de fonctionner et prépare le terrain à l’apparition de problèmes physiques  et psychologiques.

Lorsque les organes qui maintiennent l’organisme en vie cessent de fonctionner  normalement, les renseignements entreposés dans le cerveau deviennent confus et  obscurcissent la sagesse et l’intelligence.

Finalement les découvertes du Dr Gershon et du Dr Devroede acréditent la justesse  de la pensée Taoïste.

La médecine traditionnelle Maya croyait également que les pensées et les émotions  étaient directement ressenties et traitées dans l’axe central de l’abdomen et  du plexus solaire. Ils pratiquaient le massage abdominal pour soulager les  effets du stress sur l’organisme.

COMMENT DÉTENDRE LE  2ÈME CERVEAU ET CONTRÔLER LES EFFETS DU STRESS?

L’auto-massage  abdominal

1ère  étape : En position couchée sur le dos : Frottez vos deux mains l’une  contre l’autre pour en augmenter la chaleur et les charger d’énergies. Ensuite  placez vos deux mains, paume vers le bas, sur la région du plexus solaire. Maintenez  vos mains immobiles, pour environ une minute, le temps de ressentir une légère  chaleur irradier dans votre plexus solaire.

2ème  étape : Toujours en position allongée, vous pliez les genoux en espaçant  légèrement les pieds. Inspirez profondément en faisant passer l’air dans le haut  du thorax et en gonflant le ventre. Expirez en rentrant le ventre, creusez légèrement  la partie inférieure de la paroi abdominale en rentrant le ventre, appuyez légèrement  de vos deux mains sur le ventre. Gardez cette position durant l’inspiration thoracique  suivante. Lors de la nouvelle expiration, creusez encore plus l’abdomen. Vous  renouvellerez ce cycle d’inspirations/expirations, de 6 à 8 fois. A chaque nouvelle  expiration vous creuserez un petit peu plus l’abdomen et maintiendrez cette pression  durant toute l’expiration. Lorsqu’il vous semble impossible de creuser davantage,  vous relâchez progressivement la paroi abdominale.

Idéalement cet exercice d’auto-massage se pratiquera très bien à l’écoute  du CD de Relaxation psychosomatique 1, qui contient  une séance spéciale de respiration complète, guidée par le relaxologue. Ce CD  contient également, durant la séance de relaxation, un segment de travail sur  la détente de la région abdominale.

Source: http://www.masantenaturelle.com/chroniques/conseil/conseil_stress_deuxieme_cerveau.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s